Comment Metz et Nancy ont-ils voté au premier tour, par rapport aux autres villes françaises ? – .

Comment Metz et Nancy ont-ils voté au premier tour, par rapport aux autres villes françaises ? – .
Comment Metz et Nancy ont-ils voté au premier tour, par rapport aux autres villes françaises ? – .

La semaine

Dans les 23 métropoles françaises, à quelques exceptions près, la gauche est sortie victorieuse du premier tour des élections législatives du 30 juin. Quid de Metz et Nancy ?

Que ce soit en Moselle ou en Meurthe-et-Moselle, le constat est clair : dans les circonscriptions de Metz et Nancy, soit la domination du Rassemblement national est moindre qu’ailleurs (c’est le cas en Moselle), soit le parti d’extrême droite ne parvient pas à dépasser la gauche.

Une tendance qui se confirme dans la plupart des 23 métropoles françaises, selon l’observation réalisée par le Cevipof (centre de recherche politique de Sciences Po) à propos du vote au premier tour des élections législatives de 2024 dans les 23 métropoles françaises. Selon son directeur, Martial Foucault, qui met en évidence l’équilibre des forces politiques dans ces villes, 6 d’entre elles ont opté à plus de 50 % pour le candidat du Nouveau Front populaire (en l’occurrence, Lille, Grenoble, Nantes, Toulouse, Montpellier et Rennes). L’alliance de gauche a également recueilli entre 40 et 50 % des voix dans dix d’entre elles.

C’est le cas dans la ville de Nancy. La commune de Meurthe-et-Moselle a donné 45,4% à son candidat Nouveau Front Populaire. La 2e force politique est la majorité présidentielle (28,2%), et derrière le Rassemblement national (18,4%).

Dans 5 autres métropoles, l’écart entre les trois blocs politiques est moins net. C’est le cas à Metz, où la gauche arrive certes en tête (37% des électeurs messins se sont tournés vers un candidat du Nouveau Front populaire au premier tour des législatives), mais talonnée de 10 points par le Rassemblement national (27,6%). Dans la commune mosellane, on constate en revanche un recul du vote macroniste (12,4%).

Des 23 métropoles françaises, seules deux présentent un rapport de force politique en faveur du Rassemblement national : Nice et Toulon.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cocorico, 8,1 millions de billets vendus, un record de ventes pour les Jeux – .
NEXT Un grand parc de loisirs avec plages et activités nautiques ouvrira à 1h de Toulouse – .