pour l’ancien maire de Canteleu, un acquittement au goût amer – .

pour l’ancien maire de Canteleu, un acquittement au goût amer – .
pour l’ancien maire de Canteleu, un acquittement au goût amer – .

Mélanie Boulanger, ancienne maire de Canteleu (Seine-Maritime), a été poursuivie pour complicité de trafic de stupéfiants.

Alors qu’elle savait que sa ville était sous le contrôle d’un réseau de trafic de drogue, la justice l’a blanchie des accusations portées contre elle, jeudi 4 juillet.

Son ancien assistant a cependant été condamné.

Suivez la couverture complète

Le journal de 20h

Cela fait deux ans et demi que Mélanie Boulanger clame son innocence. Elle peine à cacher son émotion. « J’ai tout perdu dans cette affaire, j’ai perdu 33 mois de ma vie, mon envie de me consacrer à la chose publique à travers un mandat, mais j’ai retrouvé mon honneur et justice a été rendue. »a-t-elle déclaré en quittant le tribunal, jeudi 4 juillet.

« Cela a causé du tort à la ville »

La justice soupçonnait l’ancien maire de Canteleu d’avoir facilité les activités illégales du clan Meziani, un groupe de frères et sœurs à la tête d’un puissant réseau de trafic de drogue dans la ville. Cannabis, cocaïne, héroïne… l’organisation criminelle aurait généré près de 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en deux ans. Des écoutes téléphoniques ont permis aux enquêteurs d’interpeller 18 personnes.

  • Lire aussi

    Trafic de drogue : pourquoi les saisies au large des côtes françaises augmentent à un rythme sans précédent

Aujourd’hui, dans la ville de 14 000 habitants, tout le monde partage le même soulagement. « Je suis contente pour elle, elle a assez souffert. Tout ce vacarme pour rien… »commente un passant. « Cela a porté préjudice à la maire elle-même, mais aussi à la ville qui a été pointée du doigt, il faut maintenant que les choses reviennent à la normale »se lamente un habitant du quartier.

Mélanie Boulanger a été acquittée, en revanche, son ancien assistant Hasbi Colak a été condamné à un an de prison avec sursis, notamment pour avoir prêté sa voiture à des trafiquants. Les seize autres accusés ont écopé de peines allant d’un à dix ans de prison.


Rédaction TF1 | Reportage de Léa Merlier, Flora Monbec

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV François Côté-Robin and Véronique Leboeuf Winners – .
NEXT Conférence de presse – Coupe du Sénégal Me Senghor « vend » la finale 2024 – Lequotidien – .