A Marseille, les punaises de lit obligent le Mucem à fermer plusieurs expositions – .

Après les cinémas parisiens, les punaises de lit s’invitent dans les musées. On les croirait férus de culture… Dimanche 30 juin, en fin de journée, un insecte suspect a été signalé dans une exposition du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), rapporte l’AFP. Le verdict est tombé mardi 2 juillet, après analyses : le nuisible était bien une punaise de lit. Le temps d’un diagnostic réalisé à l’aide de chiens renifleurs et du nettoyage des zones infestées, trois expositions du musée ont été temporairement fermées.

Deux expositions accessibles gratuitement en attendant le retour à la normale

« Chers visiteurs, Nous vous informons que certains de nos espaces d’exposition seront temporairement inaccessibles pour des raisons sanitaires.indique la page d’accueil du site du Mucem. Nous nous excusons pour les inconvénients et mettons tout en œuvre pour rouvrir ces espaces dans les meilleurs délais. Nous vous remercions de votre compréhension et de votre patience. Durant cette période, nous vous invitons à profiter gratuitement des autres expositions et activités disponibles au musée et au Fort Saint-Jean. »

Vue de l’exposition « Passions partagées. De Basquiat à Edith Piaf, la Collection Lambert au Mucem », 2024 © Laurent Lecat

En effet, les expositions permanentes « Méditerranée. Épisode 1 : Inventions et représentations » et « Populaire ? Trésors des collections du Mucem » et l’exposition temporaire « Passions partagées. De Basquiat à Edith Piaf, la collection Lambert au Mucem » ont dû fermer leurs portes le temps de débarrasser le musée des nuisibles. Les seules expositions accessibles sont les deux expositions « Paradis naturistes », qui vient d’ouvrir mardi soir, et « Exploits, chefs-d’œuvre », qui explore les liens entre art et sport au fort Saint-Jean.

View of the exhibition “Mediterraneans”, Mucem, Marseille, 2024 ©Connaissance des Arts / Guy Boyer

Aucun risque de propagation selon les spécialistes

Des entreprises spécialisées devraient intervenir ce week-end pour permettre la réouverture au public. Les espaces concernés devraient être fermés jusqu’au mercredi 10 juillet, selon ” Provence ». « Par mesure de précaution, plutôt que de traiter uniquement le mobilier concerné, il est préférable de traiter l’ensemble de l’exposition. “, explique à nos confrères de ” Parisien » Pierre-Olivier Costa, président du Mucem. Les produits utilisés pour éliminer les punaises de lit ne mettront en danger ni les humains ni les objets exposés. De plus, les nuisibles étant situés dans des espaces bien précis, il n’y aurait aucun risque de propagation, ont assuré les spécialistes du musée. Selon « Provence « 20 réceptionnistes auraient exercé leur droit de retrait, certains auraient été piqués tandis qu’un employé aurait ramené des punaises de lit à la maison.

Vue de l’exposition « Populaire ? » présentée au Mucem, 2023 ©_Julie Cohen / Mucem

Ces visiteurs indésirables arrivent au pire moment possible. Dans quelques jours, le Mucem va entrer dans une période chargée, entre le début des vacances scolaires, le premier dimanche du mois et le vernissage de l’exposition d’été, heureusement épargnée par ces maudites punaises de lit.
Bande annonce de l’exposition « Paradis naturistes »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Concertation sur la question de l’eau à Châtillon-sur-Indre – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné