chantier et bonnes nouvelles pour les Girondins – .

chantier et bonnes nouvelles pour les Girondins – .
chantier et bonnes nouvelles pour les Girondins – .

© Iconsport

Départs dans le 11 de départ

En descendant en Division 2, le club voit ses revenus baisser avec une baisse des dotations financières de la FFF. Il est alors difficile de rivaliser avec les équipes de D1 Arkema, notamment vis-à-vis des clubs de l’élite. En effet, certains joueurs préfèrent évoluer en Division 1.

C’est l’enjeu de cette intersaison aux Girondins de Bordeaux, conserver les meilleures joueuses de la saison dernière pour évoluer dans le haut du tableau de deuxième division. La tâche s’annonce compliquée, car les jeunes internationales françaises sont très demandées, mais pas impossible. Ainsi, la milieu de terrain Maëlle Seguin a décidé de signer à l’EA Guingamp en D1 Arkema, tout comme la défenseure Fiona Liaigre qui évoluera au Paris FC. Par ailleurs, la gardienne titulaire Justine Lerond est proche de signer à Montpellier.

Haelewyn et Lardez devraient rester

Si certains joueurs quittent le club, pour le moment certains joueurs clés ont accepté de rester cette saison. Ainsi, l’emblématique capitaine Andréa Lardez devrait jouer davantage cette saison avec Bordeaux. De même, après avoir hésité, la défenseure internationale française Marion Haelewyn aurait également accepté de rejouer cette saison avec les Marine et Blanc. Concernant Hilary Diaz, aujourd’hui, la tendance serait qu’elle reste. Il faut cependant rester prudent, car le mercato est très long dans le temps et les décisions peuvent changer après plus de mois en fonction des demandes.

Un nouveau personnel arrive

Au final, selon nos informations, le staff devrait s’appuyer sur un groupe de 15 à 16 joueurs solides à l’image de ce que les clubs promus en D1 Arkema ont réussi à faire ces dernières saisons. Dès lors, c’est au staff composé de la nouvelle coach Ophélie Meilleroux (lire ici), et du directeur technique Jérôme Dauba de mener cette construction. Le club prévoit également de recruter. L’étape de la DNCG doit être passée positivement pour avancer.

Bordeaux mise sur la formation

Parallèlement, Bordeaux lancera son centre de formation à la rentrée avec un hébergement pour les filles au Haillan, plus d’internat au lycée Daguin à Mérignac. C’est le point positif de cette saison. Le club prendra en charge la formation de ses joueuses qui seront toutes conventionnées, Bordeaux sera l’un des 6 centres de formation du football féminin en France. Chaque joueuse suivra un double cursus sportif et scolaire. Les joueuses seront sur place pour s’entraîner, c’est une vraie nouveauté. Ainsi, le club pourra en tirer les bénéfices sportifs sur plusieurs saisons.

L’entraînement devrait reprendre le 24 juillet, tandis que la compétition débutera le 15 septembre. Bordeaux jouera ses matchs à domicile au stade Sainte-Germaine du Bouscat.

PN

>> Mercato Club Bordeaux : ça bouge côté départs aux Girondins

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV le maire se défend – .
NEXT Un été en province (1/6). Du marché unique au marché de l’uniformité – .