Le Français Hadjar pilotera Red Bull lors des essais libres – .

Le Français Hadjar pilotera Red Bull lors des essais libres – .
Le Français Hadjar pilotera Red Bull lors des essais libres – .

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le vendredi 5 juillet 2024 à 10h04

Le pilote français de 19 ans Isack Hadjar pilotera la Red Bull de Sergio Perez lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne ce vendredi.

Membre de l’écurie Red Bull F1 Team depuis 2022, Isack Hadjar rêve de rouler un jour en Formule 1 sous les couleurs de la prestigieuse écurie autrichienne. Ce vendredi, le pilote français de 19 ans va avoir un petit avant-goût, puisqu’il participera à la première séance d’essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, sur le circuit de Silverstone. La réglementation de la F1 stipule que les équipes doivent faire rouler un rookie (c’est-à-dire un pilote ayant disputé moins de deux GP de F1 dans sa carrière) lors de deux séances d’essais libres au cours de la saison. L’heure est donc venue pour Isack Hadjar, qui pilotera la monoplace de Sergio Perez ce vendredi à 12h30 La saison dernière, le Parisien avait également participé à deux séances, au volant d’une AlphaTauri au Mexique, et d’une Red Bull à Abu Dhabi, prenant à chaque fois la 17e place.

Un avenir proche en F1 ?

Depuis deux saisons, Isack Hadjar évolue en Formule 2, et après avoir terminé 14e du championnat en 2023 avec l’écurie britannique Hitech Pulse-Eight, il occupe actuellement la deuxième place avec l’écurie espagnole Campos Racing. Il a notamment remporté les courses principales du Grand Prix d’Australie et du Grand Prix d’Australie, et a terminé deuxième à Monaco et troisième en Autriche, ce qui lui permet de n’être qu’à onze points du leader du championnat, l’Estonien Paul Aron. De quoi rêver d’une place en Formule 1 dans le futur ? C’est évidemment l’espoir d’Isack Hadjar. Alors que les deux baquets Red Bull sont assurés d’être occupés par Max Verstappen et Sergio Perez l’an prochain, il en reste un à pourvoir chez Racing Bulls, l’écurie satellite, aux côtés de Yuki Tsunoda.« Il y a une chance que j’aille en F1 si je suis performant. Il y a des opportunités à saisir. Plus je serai performant, plus cela m’ouvrira des portes », confiait le pilote en mai dernier à Auto Moto. Briller ce vendredi lors des essais libres avec Red Bull et ce week-end en Formule 2 ouvrira un peu plus les portes…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’université ferme seize amphithéâtres sur le campus scientifique de Villeneuve d’Ascq – .
NEXT « Si vous n’aimez pas quelque chose, passez à autre chose. » – .