La piscine Saint-Marc fermée pour deux ans à Shawinigan – .

La piscine Saint-Marc fermée pour deux ans à Shawinigan – .
La piscine Saint-Marc fermée pour deux ans à Shawinigan – .

À l’origine, la Ville de Shawinigan espérait limiter la fermeture des infrastructures à la saison en cours, étant donné l’importance du point d’eau pour les résidents du secteur. On espérait même débuter les travaux dès l’automne 2023 afin de maximiser la période des travaux, qui promet de ne pas passer inaperçue au parc Antoine-St-Onge.

Mais un appel d’offres pour trouver un architecte est resté sans réponse, ce qui a ralenti l’ensemble du processus, qui avait déjà deux ans de retard sur les plans initiaux. Il semble que les plans et les dessins soient désormais prêts, mais que le gros des travaux ait été reporté à l’été 2025.

« Un énorme trou »

Le chantier s’annonce ambitieux. Le maire Michel Angers explique que les premières étapes de démolition donnent déjà du fil à retordre aux responsables du chantier. « Ils hésitent un peu, car ça fait un trou, un énorme trou. Et on ne peut pas forcément l’enterrer tout de suite, donc on regarde comment on peut le barricader pour être sûr qu’il soit sécurisé », explique l’élu.

Si rien ne change, les travaux débuteront au début du printemps prochain, afin que tout soit complété et le nouveau système testé à l’automne 2025, explique Michel Angers.

Malgré les retards, il ne semble pas qu’il ait été question d’ouvrir la piscine pour la saison 2024. Son état de délabrement avancé a été invoqué comme motif de la décision. « Des morceaux de ciment sont tombés et le système ne fonctionne plus », pointe le maire d’Angers.

Esquisse de la future piscine Saint-Marc. (Tiré d’un appel d’offres de la Ville de Shawinigan)

8,3 millions de dollars

Pour l’instant, la Ville s’en tient à son budget de 8,3 M$. Initialement estimé à 5,6 M$, les prévisions ont été revues à la hausse à l’été 2023, afin de préserver l’intégrité du bâtiment patrimonial. Un contrat d’ingénierie et un autre contrat d’architecture, d’une valeur de près de 300 000 $ chacun, ont déjà été octroyés.

La Ville reçoit des subventions totalisant 3,5 millions de dollars pour mener à bien le projet. Celles-ci étaient assorties d’une clause exigeant que les travaux soient terminés avant la fin de 2025. Une mise à jour du dossier laissait toutefois penser que ce n’était plus un enjeu. Il faut noter qu’au moment de l’annonce des subventions, l’inauguration des nouvelles installations était prévue pour l’été 2023.

De style Art déco et inspirée de l’esthétique navale, la piscine Saint-Marc a été conçue en 1938 par l’architecte Jules Caron. Parmi les problèmes qui ont miné son fonctionnement ces dernières années, des fuites chroniques ont forcé l’ajout d’eau douce de façon quasi permanente, ce qui a contribué à abaisser sa température. L’entretien de l’infrastructure, malgré ses coûts importants, a été présenté comme un enjeu de santé publique.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Bleus terminent leur tournée cauchemardesque par une défaite contre l’Argentine – .
NEXT Pascal d’Halluin n’est plus le directeur général – .