Le groupe Ramsay Santé a repris effectivement le centre Cosem de – .

Comme le mentionnait 42info par ICI, Ramsay Santé a confirmé la réouverture du centre de santé Cosem de Saint-Étienne, validée par le tribunal de commerce de Paris le 28 juin 2024. Anciennement la galerie Dorian, transformée en centre médical géré par Cosem en 2022, le projet avait été annoncé avec 75 praticiens, dont 25 dentistes, pour pallier aux déficits médicaux locaux. Malheureusement, seuls 27 médecins et 12 dentistes avaient été recrutés. Daniel Dimermanas, l’ancien directeur général de Cosem, a répondu à 42info ce matin : « Le centre médical a vu son recrutement s’accélérer, même s’il assume les retards accumulés. La fréquentation n’a jamais été un problème, de nombreux patients ayant rapidement pris l’habitude de consulter. Oui, l’équipe avait été réduite à moins de la moitié des effectifs prévus. Ce n’était pas le manque de patients, mais plutôt le manque de soignants, qui était le problème. »

Prise illégale d’intérêts et abus de confiance

A la suite d’un signalement, une enquête financière et des poursuites judiciaires ont été lancées par des membres du Comité social et économique (CSE) auprès du Parquet national financier (PNF). Jérôme Karsenti, avocat représentant les lanceurs d’alerte du Cosem, a précisé qu’il s’agissait notamment d’accusations de détournement de fonds publics, de prise illégale d’intérêts et d’abus de confiance. En mai 2023, le Cosem a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris. A Saint-Étienne, comme dans d’autres centres en France, les 45 salariés du centre de Saint-Étienne ont été licenciés le 29 février 2024. Tours, Nantes et Lyon ont également subi le même sort pour leurs centres respectifs. Onze centres du Cosem ont fait l’objet d’une période de redressement judiciaire. Malgré les efforts du maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, pour maintenir le Cosem ouvert en adressant des courriers au tribunal de commerce et aux administrateurs judiciaires, une copie du rapport a été directement envoyée au président Emmanuel Macron, ainsi qu’à Catherine Vautrin, ministre du Travail, des Solidarités et de la Santé, et Frédéric Valletoux, ministre délégué à la Santé. Leur intervention a-t-elle influencé la décision ? En tout cas, la fermeture prévue a été suspendue, permettant au Cosem de poursuivre ses activités à Saint-Étienne pendant quelques mois. Cependant, l’activité du centre a été réduite par rapport au début de l’année en raison du départ de plusieurs membres du personnel soignant face à l’incertitude de la situation. Parmi les propositions de reprise du Cosem de Saint-Étienne, une procédure spécifique a été lancée, et Ramsay Santé, ayant déjà repris 11 centres jugés viables à travers la France, s’est présenté comme un candidat potentiel. Cette stabilité rassure les patients stéphanois.

Plus de médecins et dentistes à Saint-Étienne

Il est donc confirmé que le centre de santé de Saint-Étienne continuera à fonctionner de manière pérenne. Ramsay Santé a officiellement repris le centre Cosem de Saint-Étienne, ajoutant cette acquisition au rachat de 11 autres centres sur le territoire. La décision, validée par le tribunal de commerce de Paris vendredi 28 juin, porte à la fois sur les locaux et sur les activités du centre.

Dans la Loire, Ramsay Santé gère déjà l’hôpital privé de la Loire ainsi que le centre de santé mentale d’Aurec-sur-Loire. Selon nos informations, Ramsay Santé prévoit d’augmenter le nombre de médecins à Saint-Étienne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV François Cormier-Bouligeon, en contact, dans la 1ère circonscription du Cher – .
NEXT Feu d’artifice du 14 juillet 2024 à Niort, Poitiers et alentours – .