Le coup de pouce bienvenu des Zaccros d’ma rue de Nevers à 12 entreprises : « C’est beaucoup de visibilité »

Le coup de pouce bienvenu des Zaccros d’ma rue de Nevers à 12 entreprises : « C’est beaucoup de visibilité »
Le coup de pouce bienvenu des Zaccros d’ma rue de Nevers à 12 entreprises : « C’est beaucoup de visibilité »

Cette année, douze compagnies se produisent aux Zaccros d’ma rue, dans la catégorie « Coups de pouce ». Ces compagnies viennent de toute la France pour jouer devant le public nivernais, mais aussi pour remplir le carnet d’adresses et l’agenda.

Elles sont douze cette année. Douze compagnies se produiront du vendredi 5 au dimanche 7 juillet à Nevers, dans le cadre des « Coups de pouce ». Ce dispositif, mis en place en 2006, ouvre le festival à la jeune création en proposant aux compagnies de rejoindre, sur dossier, la programmation des Zaccros d’ma rue.

Découvrez la programmation de la première soirée de Zaccros d’ma rue à Nevers

« Le dispositif Coups de pouce leur donne une visibilité, une opportunité de présenter leur projet. Nous prenons en charge l’hébergement, les repas et participons aux frais de transport. Il n’y a pas de contrat de transfert avec ces entreprises, qui peuvent toutefois se passer le chapeau », explique Audrey Jehanno, directrice de l’association Alarue.

« Aller jouer là où nous ne jouons pas souvent »

L’affiche de « Jongler sans viser la perfection » du Collectif du Plateau. Crédit : Romain-Marie Aubry

Le Collectif Plateau ouvre le week-end festif avec Jongler sans viser la perfectionCe collectif lillois est né en 2016, à l’initiative d’anciens circassiens du Centre régional des arts du cirque de Lomme (Nord). « Nous ne faisons que des spectacles de rue, précise Coline Schmitt, chargée de diffusion. À Nevers, nous venons présenter un spectacle solo, écrit et interprété par Gilles Dodemont et mis en scène par Louise Wailly. » Un spectacle de jonglage, de danse et de rire qui fait face à l’adversité…

Programme, bénévoles… La 24ème édition de Zaccros d’ma rue à Nevers approche

« Pour nous, il y a un challenge d’aller jouer là où on ne joue pas souvent, en Bourgogne et dans la Nièvre. On enchaîne avec le festival Chalon dans la rue, à Chalon-sur-Saône ». Outre « le plaisir » de sillonner les routes des festivals, « c’est l’occasion de donner de la visibilité au spectacle auprès des professionnels qui pourront nous programmer ».

1720153170_161_IconeGratuite.svg.svg+xml

Recevez notre newsletter loisirs par email et retrouvez des idées de sorties et d’activités dans votre région.

Rencontrez des professionnels

Clara Bidart est chargée de la diffusion de l’émission. Zinzin Biplace par La Mangeuse de cerveau. Ce collectif, né à Nancy en 2021, travaille autour des musiques actuelles. « À la base, Polo Leblan et Pierre-François Jude sont des techniciens reconnus dans le monde du spectacle vivant dans le Grand Est. » En septembre 2023, tous deux ont imaginé un duo d’improvisation musico-poétique.

“Zinzin Biplace” by La Mangeuse de cerveau, a musical-poetic improvisation duo. Credit Laurent Nembrini

Dans Zinzin biplacele public (12 personnes max.), casque sur les oreilles, entre dans un interlude intimiste où les objets prennent vie grâce à leur son… « Le spectacle a été soutenu par la Région, la Ville de Nancy et les médiathèques qui nous ont accueillis en résidence de création », précise-t-elle.

Découvrez tout sur la 24ème édition de Zaccros d’ma rue à Nevers avec notre livre ABC

Participer aux Zaccros en tant que « Coups de pouce » est, pour elle aussi, une aubaine pour élargir les champs de diffusion : « Le spectacle a été beaucoup présenté en Lorraine, mais pas encore en Bourgogne. Ce dispositif peut nous aider à avoir une visibilité hors de la Lorraine, créer un réseau, rencontrer des professionnels pour d’autres dates, dans des médiathèques, des bibliothèques, des lieux liés à la littérature, travailler sur des projets d’écriture, de poésie… »

Gaëlle Levallois participe, pour la deuxième fois, aux Zaccros, avec « Le Cri de la Plante Verte ». Crédit Cyrille Choupar

Le Sud est également représenté, avec la compagnie toulousaine Modula Medulla qui expérimente depuis 2011 des moyens d’expression entre théâtre, clown et théâtre d’objets… Gaëlle Levallois participe, pour la deuxième fois, aux Zaccros, avec Le cri de la plante vertesa première création originale :

Un conte, c’est comme un rêve mystérieux. Ici, c’est un cauchemar hilarant. Avec un décor surprenant et déjanté et un conteur maladroit, mais ambitieux et très motivé.

De sa première apparition aux Zaccros, en 2022, avec la Cie du Vide, Gaëlle Levallois se souvient des rencontres : « A la restauration, avec le public… On y rencontre plein de monde, c’est vraiment sympa », s’enthousiasme celle qui y voit une opportunité de « se retrouver » dans un contexte morose, tout en confirmant : « C’est beaucoup de visibilité, beaucoup de public, de professionnels qui voient le spectacle et puis peut-être, le programmeront ailleurs… C’est génial ! »

Programme. La version papier du programme complet est disponible dans les commerces, mairies et offices de tourisme de Nevers et des environs. Pour la version numérique, rendez-vous sur www.zaccros.org.

Linda Hammer

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Nouvelles lignes de train dans le nord du Maroc – .
NEXT Laenser révèle une opportunité cruciale pour le député avant les élections de 2026 – .