La Suisse a enregistré un nombre record d’interruptions volontaires de grossesse en 2023 – rts.ch – .

La Suisse a enregistré un nombre record d’interruptions volontaires de grossesse en 2023 – rts.ch – .
La Suisse a enregistré un nombre record d’interruptions volontaires de grossesse en 2023 – rts.ch – .

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse a atteint un record en 2023 en Suisse. L’année dernière, 12’045 avortements ont été annoncés en Suisse, contre 11’374 l’année précédente.

En 2023, cela correspond à un taux de 7,2 interruptions de grossesse pour 1000 femmes de 15 à 44 ans, contre 7 en 2022, selon les données publiées jeudi par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Chez les jeunes de 15 à 19 ans, le taux reste stable à un niveau bas (3,4 interruptions de grossesse pour 1 000 femmes). De manière générale, ce taux a diminué au cours des quinze dernières années.

Contenu externe

Ce contenu externe ne peut pas être affiché car il peut collecter des données personnelles. Pour visualiser ce contenu vous devez autoriser la catégorie Infographie.

Accepter Plus d’info

Les jeunes femmes de moins de 16 ans ont été concernées par 0,6 % des interventions (70). La proportion de femmes de plus de 30 ans au moment de leur interruption de grossesse était de 53 % l’an dernier. Elle était de 48 % il y a dix ans, note l’OFS.

La plupart des interventions (95 %) ont lieu au cours des douze premières semaines de grossesse et 77 % au cours des huit premières. Dans 81 % des cas, l’interruption a été réalisée par médicament et dans 19 % par chirurgie.

Contenu externe

Ce contenu externe ne peut pas être affiché car il peut collecter des données personnelles. Pour visualiser ce contenu vous devez autoriser la catégorie Infographie.

Accepter Plus d’info

>> Lire l’article sur les chiffres de l’année 2022 : Le nombre d’IVG augmente légèrement en Suisse, le taux le plus élevé à Genève

Plus de 3000 interventions à Zurich

L’année dernière, environ 5 % des avortements ont été pratiqués après les 12 premières semaines. Les principales raisons invoquées pour justifier l’intervention étaient un diagnostic médical chez le fœtus ou des raisons psychosociales.

L’arc lémanique a enregistré 3228 interventions déclarées en 2023, majoritairement dans les cantons de Vaud et de Genève. Le taux est le plus élevé à l’extrémité du lac, avec 11 IVG pour 1000 femmes. Zurich a franchi pour la première fois dans le pays la barre des 3000 interventions.

Contenu externe

Ce contenu externe ne peut pas être affiché car il peut collecter des données personnelles. Pour visualiser ce contenu vous devez autoriser la catégorie Infographie.

Accepter Plus d’info

ats/ami

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quel temps et quelles températures le samedi 13 juillet ? – .
NEXT Pays-Bas 1-2 Angleterre : les hauts et les bas !