Tout ce que vous devez savoir deux semaines avant le début – .

Tout ce que vous devez savoir deux semaines avant le début – .
Tout ce que vous devez savoir deux semaines avant le début – .

BLeu et blanc seront les couleurs de Mont-de-Marsan dans un peu moins de deux semaines. Mercredi 17 juillet, à midi, le maire de la préfecture des Landes, Charles Dayot, remettra les clés de la ville à la jeunesse de Mont-de-Marsan pour marquer le début de cinq jours et cinq nuits de festivités dans la cité aux trois rivières.

Jusqu’à quelle heure exactement ? Cette année, les festivités se termineront à 2 heures du matin mercredi, jeudi et dimanche, en raison des Jeux olympiques de Paris qui nécessitent des moyens importants en termes de sécurité et de forces de secours. Et exceptionnellement à 3 heures du matin vendredi et samedi.

Les dates

Du mercredi 17 au dimanche 21 juillet : cinq jours et cinq nuits pour que les hestayres puissent profiter pleinement d’une programmation diversifiée. En raison de la fermeture anticipée des festivités, l’objectif affiché par la municipalité est de renforcer la fête diurne. « Nous devons nous concentrer sur la fête diurne », avait déclaré le maire. « Nous travaillons sur les horaires des transports publics, sur les animations et sur une meilleure communication. »

Lieux

Comme chaque année, le cœur de ville devrait attirer les foules dans les rues de la commune. La place de l’hôtel de ville accueillera comme l’an dernier la soirée Podium, la grande cavalcade déambulera de la place des Vétérans aux arènes, en passant par la rue Gambetta les mercredi 17 et dimanche 21 juillet. La fête foraine sera présente sur la place Pancaut, le rond-point du Sablar et la place Raymond-Poincaré. Il sera également possible de trouver de nombreuses peñas pour se désaltérer pendant les festivités.

De nombreuses activités seront également présentes au parc Jean-Rameau, comme le départ des 10 et 4 kilomètres du Moun, le mercredi 17 juillet. Le lendemain, aura lieu la traditionnelle Journée des pitchouns avec de nombreuses activités (initiation aux échasses, balades en poney, atelier danse, etc.).

L’autre point central de ces festivités sera bien sûr le Campo de feria, sur l’esplanade des arènes, et le Plumaçon lui-même, pour pouvoir assister aux nombreux spectacles taurins. Les corridas, mais aussi le concours landais et le concours de cocardes, seront là pour satisfaire les aficionados.

L’indispensable

Ici, l’écharpe se porte bleue depuis une dizaine d’années. La tenue blanche, « importée » des férias du Sud, comme Dax et Bayonne, est indispensable selon certains, beaucoup moins pour d’autres. Une chose est sûre : la bonne humeur, le sourire et la gentillesse restent les principaux ingrédients d’une féria réussie et seront toujours les vertus cardinales du bon hestayre. Car oui, à Mont-de-Marsan, « la fête » se prononce en gascon : ici, c’est « la heste » !

Les posters

Pour cette édition, l’affiche est signée Román, Frédéric de son prénom, un artiste nîmois d’origine espagnole, qui avait déjà réalisé l’affiche de la Foire de Pâques à Arles en 2011. Elle représente un couple composé d’un torero et d’un musicien, vraisemblablement de l’Orchestre montois, foulard bleu autour du cou, tous deux aux profils longilignes.


L’affiche de la Madeleine 2024.

Philippe Salvat/SO

« Je suis fier et honoré de participer au festival », a déclaré Román. « Je voulais une affiche dans laquelle les Montois se retrouveraient grâce à trois éléments : les arènes, représentées de l’extérieur, pour nous rappeler qu’elles sont l’épicentre de la ville ; ensuite, la tauromachie en général ; et le troisième, c’est la musique, qui rassemble tout le monde. »

Les affiches du concours des Landes et du concours de la cocarde ont également été présentées : la première a été réalisée par Romain Lafiteau, originaire de Tursan et de Payros-Cazautets. La seconde a été réalisée par David Dupouy, dessinateur chez Maurrin.

Les cartels

Mercredi 17 juillet à 18h : Morante de la Puebla (le torero a suspendu sa saison, son remplaçant n’a pas encore été annoncé officiellement)), Daniel Luque et Dorian Canton contre les taureaux de Puerto de San Lorenzo.

Jeudi 18 juillet à 11h : Novillada non piqué avec deux lots d’Alma Serena et de Lartet. En tant que vainqueur du Bolsin de Bougue en mai dernier, Pedro Rufo, frère de Tomas, participera, aux côtés de trois autres novilleros à définir.

Jeudi 18 juillet à 18h : Sébastien Castella, Gines Martin et Yon Lamothe affrontent de nombreux défis depuis l’élevage bovin Victoriano del Rio.

Vendredi 19 juillet à 18h : compétition de tauromachie avec Fernando Robleno, Morenito de Aranda et Alberto Lamelas. Ils défieront des taureaux des fermes de Saltillo, Conde de la Corte, Dolores Aguirre, Penajara, Flor de Jara et Christophe Yonnet.

Samedi 20 juillet à 11h : novillada pique avec Tristan Barroso et Marco Pérez contre l’élevage El Parralejo.

Samedi 20 juillet à 18h : Corps à corps entre Emilio De Justo et Clemente contre six représentants de La Quinta.

Dimanche 21 juillet à 18h : Manuel Escribano, Joselito Adame et Borja Jimenez pour le retour de Victorino Martin à Mont-de-Marsan.

S’inscrire

L’abonnement aux arènes du Plumaçon, qui comprend l’entrée aux cinq corridas, à la novillada piquée et à la novillada non piquée, vous permet de bénéficier d’avantages : 4,5% de réduction sur le prix des billets, exonération totale des frais de location, possibilité de paiement en trois fois et ouverture anticipée de la billetterie pour l’achat de places supplémentaires.

Les billets peuvent être achetés en ligne sur fetesmadeleine.fr jusqu’à la veille du spectacle, à la Régie des fêtes et animations, jusqu’au 11

Bus

Pour pouvoir transporter des milliers de visiteurs durant ces journées festives, le réseau Tma s’adapte. Sept lignes seront utilisables, avec des passages toutes les 30 minutes entre 7h et 2h30 du matin. Quatre parcs relais gratuits et sécurisés, situés en périphérie de la ville, permettront d’embarquer à bord de ces navettes (lycée Jean-Cassaigne, lycée Frédéric-Estève, Centre de loisirs, Le Pôle-Théâtre de Gascogne). Le billet aller-retour sera vendu 5 euros et 15 euros pour obtenir le Pass’Madeleine qui offre des allers-retours illimités durant ces cinq jours de festivités.

Pour ceux qui viennent de plus loin, le Bus des ferias sera de retour, avec six lignes. Pour rappel, l’aller-retour jusqu’à Mont-de-Marsan coûte 5 euros.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Tour de France passera par Narbonne-Plage : comment se rendre à la station ?
NEXT Le camping du festival Ardentes entièrement inondé après une nuit de pluie torrentielle – .