Ce camping de Saint-Pierre-Lafeuille offre des vacances gratuites aux agriculteurs – .

Ce camping de Saint-Pierre-Lafeuille offre des vacances gratuites aux agriculteurs – .
Ce camping de Saint-Pierre-Lafeuille offre des vacances gratuites aux agriculteurs – .

l’essentiel
Les agriculteurs ont été invités à se reposer quelques jours gratuitement au camping des Graves. Une initiative saluée par Laurent Teyssedre, agriculteur aveyronnais, venu profiter du Lot en famille.

Un dépaysement et un repos. C’est ce qu’a proposé Christian Moncoutié, gérant du camping des Graves à Saint-Pierre-Lafeuille, à plusieurs familles d’agriculteurs venues de toute la France. Dans un contexte économique compliqué pour le monde agricole et le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et de l’hébergement, l’heure est à la solidarité : « Prendre des vacances est souvent compliqué pour les agriculteurs, j’essaie d’aider à ma manière », confie Christian Moncoutié. Durant la première quinzaine de juillet, le camping accueille des familles venues des Pyrénées Orientales, du Maine-et-Loire ou encore du Lot : « La semaine dernière, un agriculteur qui élève des chèvres à Montfaucon m’a demandé s’il pouvait venir. Je lui ai mis un mobil-home à disposition », raconte le gérant du camping. Petite spécificité, les familles accueillies sont toutes issues de l’agriculture biologique. En effet, Christian Moncoutié, adhérent de Bio 46, s’est tourné vers l’association pour entrer en contact avec des agriculteurs. Un message entendu, puisque six familles ont répondu présentes.

Lire aussi :
Face aux ravages des vers de la vigne, ils développent des clips de phéromones biodégradables pour la vigne

Annulations de dernière minute

A l’origine, le camping des Graves devait accueillir les techniciens du festival Blues de Cahors qui devait se tenir du 9 au 13 juillet. Malheureusement, l’événement n’aura pas lieu cette année, obligeant les professionnels à annuler leurs réservations. Face aux incertitudes des réservations de dernière minute, le camping des Graves avait donc des places libres. Ajoutant à cela une avant-saison peu fructueuse au camping, notamment à cause du mauvais temps des derniers jours, Christian Moncoutié n’a pas hésité à tendre la main à la profession d’agriculteur bio : « L’idée est sympa et originale, souligne Laurent Teyssedre, agriculteur à Rignac dans l’Aveyron, c’est vrai que le contexte de l’agriculture bio est compliqué, mais on continue d’y croire ». Cet agriculteur a accepté l’invitation de Christian Moncoutié et est venu avec sa compagne et deux de ses enfants. « L’idée était de réduire ses dépenses et de ne pas voyager trop loin. On n’a pas besoin d’aller loin pour s’évader », ajoute l’agriculteur. Arrivé dimanche soir, il a visité Cahors et fait du canoë en famille : « C’était aussi l’occasion de profiter des enfants ». Laurent Teyssedre a accueilli favorablement l’invitation du directeur du camping : « C’est comme ça qu’il faut présenter l’agriculture, il faut se serrer les coudes et avancer ensemble. Ces initiatives permettent de soutenir la filière ». Agriculteur depuis 20 ans à la ferme Tessi, Laurent prend rarement des vacances. Il a ainsi pu profiter de quatre jours de répit avant de retourner sur ses terres s’occuper de sa ferme auberge et du foin qu’il n’a pas pu réellement démarrer à cause d’une météo maussade. Face à l’engouement suscité par cette initiative, Christian Moncoutié réfléchit à renouveler l’opération l’an prochain et ainsi donner un peu de répit à d’autres agriculteurs.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Radars activés, les amendes vont pleuvoir ! – .
NEXT Quelles sont les meilleures universités du Maine-et-Loire ? – .