Bleus : Wembanyama-Gobert, des débuts réussis

Bleus : Wembanyama-Gobert, des débuts réussis
Bleus : Wembanyama-Gobert, des débuts réussis

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 4 juillet 2024 à 13h06

Associés pour la première fois, Victor Wembanyama et Rudy Gobert ont impressionné lors du début de la préparation des Bleus pour les Jeux Olympiques de Paris, victorieux 96-46 face à la Turquie à Rouen.

Si, au rugby, le XV de France compte un « ministre de l’Intérieur », son capitaine d’exception Antoine Dupont, l’équipe de France de basket en compte désormais deux : Victor Wembanyama et Rudy Gobert. Deux tours jumelles, respectivement mesurées à 2,24 m et 2,17 m, qui ont fait leurs grands débuts mercredi soir à Rouen, pour le premier match de préparation aux Jeux olympiques de Paris. Un match qui ressemblait davantage à une séance d’entraînement face à une équipe turque diminuée, que les Bleus ont remporté de 50 points dans un Kindarena à guichets fermés et bouillant (96-46).

« Wemby » était un régal

Et même s’ils n’ont joué qu’un peu plus de sept minutes ensemble, les deux pivots français ont fait forte impression. Surtout « Wemby » qui, pour son premier match en France depuis son départ pour la NBA et les Spurs de San Antonio, a été un régal, avec des alley-hoops à foison et 24 points, 6 rebonds, 4 passes décisives et 3 contres en moins de 20 minutes sur le parquet normand. Gobert, qui a remporté son quatrième titre de meilleur défenseur NBA la saison dernière, devant son cadet, a joué un peu plus de 10 minutes, le temps de compiler 10 points, 5 rebonds, 2 passes décisives et 1 contre.

Ils se sont amusés

Les deux hommes apportent surtout une dimension unique en défense, avec une puissance de persuasion jamais vue auparavant. Ce qui promet pour l’avenir. « Je pense qu’on peut s’attendre à beaucoup de plaisir », a alors réagi Wembanyama, interrogé sur ce duo de géants. Le « fun », ou l’amusement, était aussi très présent chez son aîné. « C’est “fun” de jouer avec un joueur comme lui. Bien sûr, par rapport aux choses qu’il sait faire, et surtout à sa mentalité. C’est un joueur qui va chercher ses coéquipiers, et fait vraiment tout pour gagner. Et moi aussi, je vais tout faire pour l’aider à évoluer chaque jour et à être le meilleur possible. » Un tandem qui subira un véritable test samedi à Cologne, face aux champions du monde allemands.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV “Théâtre à la carte”, an exquisite and well-served theatrical tasting.
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné