Jordan Béchet ramène le titre de champion du monde WKA à Dieppe – .

Jordan Béchet ramène le titre de champion du monde WKA à Dieppe – .
Jordan Béchet ramène le titre de champion du monde WKA à Dieppe – .

Par

Philippe Beaufils

Publié le

4 juillet 2024 à 13h58

Voir mes actualités
Suivez l’actualité de Dieppe

Les superlatifs manquent dans la bouche de‘Eddie Duvall’un des entraîneurs de la section full-contact du Centre Jeunes de Neuville, pour exprimer ce qu’il ressent en évoquant la récente performance de Jordan Béchet.

Son élève, qui pratique le kickboxing depuis quelques mois seulement, est devenu champion du monde de la fédération WKA.

C’était au terme d’un combat qui restera dans les mémoires et pas seulement des supporters dieppois.

En fait, à Maison des Jeunes de Neuvillenous pratiquons principalement le full et le light-contact dans la section gérée par Severine Fontaine, cadre technique qui est assisté par quelques bénévoles.

Parmi eux, Eddie Duval qui est venu proposer du kick-boxing au sein de l’association.

« Personnellement, je suis un vétéran qui était déjà licencié à Neuville-lès-Dieppe il y a pas mal d’années lorsque la section était formée par Patrick Forestier. J’ai dû arrêter brutalement ma carrière à cause d’une blessure et cet arrêt a duré une dizaine d’années. Je suis revenue quand j’ai su qu’ils cherchaient des personnes pour soutenir Séverine. J’ai accepté tout en ayant l’idée deajouter le kickboxing aux activités existantes ».

Vidéos : actuellement sur News

La saison dernière, seules des séances d’entraînement étaient proposées afin de découvrir au mieux la discipline.

Sagement, Eddie Duval avoue avoir préféré attendre la deuxième année de pratique, et donc la rentrée de septembre dernier, pour faire participer ses élèves à leurs premières compétitions.

Il s’en est bien sorti, avec des résultats largement à la hauteur de ses attentes.

Peut-être encore mieux si l’on considère le parcours effectué par les deux dirigeants devenus Laurena Poulain et Jordan Béchet.

Tout en poursuivant leur apprentissage du full-contact et du light-contact, les deux Neuvillais ont également dominé les podiums lors des différents tournois et championnats auxquels ils ont pris part.

Tous deux ont même été invités, récemment, aux championnats du monde organisés par la WKA (la troisième fédération mondiale de kick-boxing) en Écosse.

Cependant Laurena Poulain a dû décliner l’invitation pour des raisons personnelles.

« Laurena reviendra plus forte à la rentrée »

Une décision qu’Eddie Duval accepte tout en la regrettant à cause du potentiel de son élève.

« Je pense que Laurena aurait pu aussi gagner le titre écossais. À 19 ans, elle a un très gros potentiel et son grand gabarit lui donne un bel avantage dans la catégorie des moins de 60 kg. Elle est sérieuse, appliquée et toujours à l’écoute. En plus d’être championne de France, elle a participé à de nombreux combats de kick-boxing et elle n’en a perdu qu’un seul. C’était lors des championnats de France et cela s’est joué de très peu. Elle reviendra plus forte à l’automne prochain.

De son côté, Jordan Béchet a 21 ans et est membre du Centre des jeunes de Neuville depuis une dizaine d’années.

Bien sûr, il ne pratique le kickboxing que depuis la saison dernière, mais il a montré qu’il est quelqu’un qui apprend vite et progresse vite.

Bien qu’il ait de grandes qualités, ce n’est pas le domaine sur lequel Eddie Duval se concentre lorsqu’il évoque le point fort de son élève.

« Je n’ai pas besoin de réfléchir parce que c’est l’esprit. Jordan est un guerrier ! Ce n’est pas pour rien que les Anglais le surnommaient le « tough guy ». Que ce soit en demi-finale ou en finale, il a été malmené, mais n’a jamais lâché et a au contraire toujours su inverser la tendance pour s’imposer.

« Jordan est un guerrier »

Ainsi, au cours des dernières années, Eddie Duval s’est bâti un bon réseau dans le monde du full-contact et plus spécifiquement du kick-boxing.

Avec de nombreux entraîneurs, mais aussi avec les responsables de la WKA en France et c’est ainsi que Jordan Béchet a été repéré pour la première fois puis invité à ces championnats du monde en Ecosse.

Le délai était court (moins de six semaines), mais une préparation spécifique aurait pu avoir lieu encore une fois grâce aux relations d’Eddie Duval.

« Tout d’abord, il y a mon père Jean-Claude qui est toujours à mes côtés pour entraîner mes élèves et qui m’a toujours suivi, même en Écosse. De même, nous avons bénéficié des conseils de Frédéric Carabin qui est entraîneur au RO Dieppe et je n’oublie pas non plus Frédéric Damerval et Gérard Debures qui sont du club du Tréport, un club proche du nôtre et avec qui nous sommes allés en Écosse. Tout cela mis ensemble, j’étais confiant même si je savais que ce ne serait pas facile. »

Ce voyage sera également possible grâce à l’aide de partenaires publics et privés ainsi qu’une cagnotte Leetchi.

La délégation normande s’est donc envolée pour Glasgow avant de rejoindre Motherwell, théâtre des championnats du monde.

Enfin, la première partie, car après son succès en demi-finale, c’est lors d’un gala à Wishow que le Neuvillais a été invité à lutter pour le titre.

Auparavant, il y avait donc ceci demi-finale contre Cameron Miller, un Écossais qui jouait donc à domicile.

Un adversaire de très grande taille, poussé par de nombreux partisans.

« Il a très bien réussi au premier tour en éclater le nez de Jordan. J’ai cependant profité de la pause pour lui expliquer que, malgré son nez abîmé, il pouvait gagner et c’est ce qu’il a fait. Jordan est reparti à l’attaque pour logiquement l’emporter.

« Il sera obligé de passer au semi-pro »

Le scénario sera pratiquement le même en finale.

Cette fois c’est un Américain Dylan Baker qui est sur la route du Français pour un combat extrêmement physique et féroce pendant presque toute sa durée.

L’entame est, une fois de plus, à l’avantage de l’adversaire normand qui opte pour la même tactique que lors de l’opposition précédente.

Il renverse tout sur son passage, y compris l’Américain qui semble résigné au dernier round.

Il y a donc eu une explosion de joie dans le camp dieppois au moment du verdict.

Jordan Bechet est donc champion du monde WKA avec la manière.

Son entraîneur Eddie Duval est content, mais pense immédiatement à l’avenir.

« Jordan est actuellement un amateur complet, mais je pense qu’il devra devenir semi-pro s’il veut continuer à progresser. Je n’arrête pas de lui dire que rien n’est impossible, il faut donc qu’il croie en lui. Pour élever son niveau, je pense que“il devra aller se battre à l’étranger” ».

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actualité.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Toute l’actualité de ce vendredi 12 juillet 2024 à Lyon – .
NEXT La nouvelle salle d’accueil de l’hôpital est « une véritable zone de confort » – .