Jérôme Fonlupt, le visage de Roanne à la télé – .

Jérôme Fonlupt, le visage de Roanne à la télé – .
Jérôme Fonlupt, le visage de Roanne à la télé – .

De la télévision avec La doc et le véto, Demain nous appartient et de nombreuses autres productions télévisuelles, mais aussi du théâtre… Jérôme Fonlupt s’est fait une place dans le monde des séries françaises.

C’est un visage qui s’invite dans nos foyers. Un visage d’acteur avec une barbe et des cheveux épais. Jérôme Flonlupt a les traits familiers de quelqu’un qui fait partie de notre quotidien. Un contact indirect, qui passe par l’écran de télévision. L’acteur apparaît dans de nombreuses séries françaises. Il a participé à la série Le médecin et le vétérinaire, où il incarne Manu Josset, frère de Pierre joué par le célèbre docteur Michel Cymes. Une série dans laquelle il donne la réplique à Dounia Coesens, vue dans Une vie plus belleJérôme Fonlupt a participé aux six épisodes de la collection. « C’est une belle aventure. On a tourné dans le Puy-de-Dôme à Besse. On s’est tous retrouvés là-haut », se souvient avec une nostalgie positive l’acteur aux trois imposantes chevalières en argent aux doigts. La série s’est arrêtée en juin, mais l’acteur la porte toujours sur lui. Dans le civil, il arbore fièrement une blouse bleue, celle de Michelin, brodée à son nom, que lui a offerte une camérawoman de la série. Il ne l’enlèverait pour rien au monde.

Son visage est encore un peu plus familier aux Roannais. Jérôme Fonlupt est né à Coteau en 1973. Un peu plus de cinquante ans plus tard, la rencontre fixée par Le pays au parc Bécot par hasard semble être un signe du destin. « Je suis née à 100 mètres d’ici, se retrouver ici c’est quelque chose. »

Chemisier Michelin pour la ville

Né à Costello, vivant à Riorges, c’est un homme sensible qui s’émerveille des petits moments cocasses que la vie peut lui offrir. Celui qui est aussi professeur de théâtre reste particulièrement sensible aux rencontres humaines, celles faites sur les plateaux de tournage. Jérôme Fonlupt ne manque pas de lister les noms et prénoms de toutes ces personnes qu’il a rencontrées au cours de sa carrière. Elles sont trop nombreuses pour toutes les citer sans les oublier.

L’acteur apprécie ses moments de partage. « J’adore être sur les plateaux. Je vais me sentir bien avec tout le monde, les maquilleurs comme les techniciens… »

Ses expressions joviales et son langage des mains trahissent sa passion pour la performance scénique.Jérôme Fontlupt au parc du Bécot du Coteau à quelques mètres de sa maison natale. Photo BB

Le monde de la comédie lui fait changer régulièrement de visage. De l’éleveur à Le docteur et le vétérinaire il devient un chef d’entreprise dans le feuilleton Demain nous appartient sur TF1. Peu importe le personnage, le visage reste. On le reconnaît parfois dans le train qu’il prend souvent pour se rendre à Lyon, ou même dans les magasins comme cette employée d’un magasin du centre-ville de Roanne qui lui a demandé s’il ne faisait pas de la télé.

Débuts avec Kraft

Jérôme Fonlupt a construit cette familiarité au contact des acteurs les plus célèbres tels que Lætitia Milot, révélée dans Une vie plus belle et qui est apparu dans le casting de Demain nous appartient « Les fans savent tout, tout de suite », constate le Riorgeois. « Je prends une photo avec Laëtitia Milot le premier jour de tournage. Elle la partage sur ses réseaux. Je sors du plateau « Jérôme, Jérôme, je peux prendre une photo ? Je suis sûr que les gars ne me connaissaient pas. Ils ne m’avaient jamais vu », confie Jérôme Fonlupt, qui a tourné dans les studios basés à Sète. La popularité fait partie du métier.

Plus tôt dans sa vie, il avait débuté par le théâtre au sein de la compagnie roannaise Kraft. Élève au collège et au lycée Jules-Ferry de Roanne, il s’installe à Lyon pour y étudier la philosophie. « J’étudiais la philosophie à l’université, mais il y avait toujours une envie de jouer car j’avais fait du théâtre au lycée », explique-t-il. À Lyon, il suit plusieurs cours comme le cours Myriade pour lequel il travaille toujours. À l’université, il rencontre des gens et monte des ateliers. Tout cela l’amène à faire des castings et les premiers contrats arrivent. Le voilà lancé dans ce monde du théâtre, de la télévision et aussi un peu du cinéma.

Plus qu’un visage, Jérôme Fonlupt c’est aussi une voix avec des livres audio, des spots TV…

L’amour et les rencontres ont guidé cet homme, issu d’un milieu ouvrier, dans ce monde.

Parmi sa famille dans le Roannais

Son quotidien actuel se partage entre Lyon et sa maison de Riorges. Habitant de longue date de la capitale régionale, Jérôme Fonlupt s’est installé pour la première fois à Viverols au cœur de la campagne auvergnate. Il y a deux ans, il a décidé de revenir sur sa terre natale avec sa femme, qui veut aussi être comédienne, et ses deux filles. « Viverols, c’était fabuleux, mais on était loin de tout. Il nous fallait une ville de taille moyenne », explique-t-il. Avec un frère à Charlieu, une sœur à Roanne et une autre au Coteau, celui qui est issu d’une famille de six enfants se retrouve entouré des siens.

Pour l’avenir, l’acteur travaille sur un projet au théâtre, fruit d’une nouvelle rencontre. Il devrait d’ailleurs bientôt remonter sur scène. Le Riorgeois a passé un casting pour interpréter le rôle d’un médecin, son premier, dans la série de France Télévisions CassandreJérôme Fonlupt n’a pas encore fini de s’installer parmi nous.

Benjamin Berthollet

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Marché des transferts – Un champion du monde 2018 sur les tablettes d’un club de Ligue 2 ? – .
NEXT Un militaire poignardé à la gare de l’Est, un suspect interpellé – .