Début du procès d’un opérateur du service médical d’urgence à Strasbourg – .

Début du procès d’un opérateur du service médical d’urgence à Strasbourg – .
Début du procès d’un opérateur du service médical d’urgence à Strasbourg – .

Longue procédure – Près de six ans après les faits, l’opératrice des services d’urgence qui n’a pas pris au sérieux l’appel de Naomi Musenga sera jugée ce jeudi à Strasbourg

L’affaire remonte à près de six ans. En décembre 2017, une opératrice des services d’urgence de Strasbourg s’était moquée au téléphone de Naomi Musenga, une jeune femme de 22 ans décédée quelques heures plus tard à l’hôpital. La première est jugée ce jeudi dans la capitale alsacienne pour « non-assistance à personne en danger ».

Mère d’un enfant de 18 mois, Naomi Musenga est décédée le 29 décembre 2017 à l’hôpital de Strasbourg après avoir été prise en charge avec “un retard global de près de deux heures et vingt minutes”, selon un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Un ton moqueur de la part des opérateurs

Se plaignant de fortes douleurs au ventre, la jeune femme a contacté les pompiers qui ont transféré l’appel au SAMU. L’échange entre les deux opératrices était déjà « sur un ton moqueur », a constaté l’Igas.

« J’ai terriblement mal au ventre », « je vais mourir… », a alors murmuré Naomi, peinant à s’exprimer. « Oui, tu vas mourir, certainement un jour comme tout le monde », a rétorqué la régulatrice, employant « un ton dur, intimidant et inapproprié face aux demandes d’aide répétées », selon Igas. Avant de raccrocher.

À la fin de la conversation, le r(…) Lire la suite sur 20minutes

Lire aussi :
Décès de Naomi Musenga : L’avocat de l’opératrice du SAMU assure qu’elle songe à « ne plus faire ce métier »
Décès de Naomi Musenga : que faut-il changer aux services de secours de Strasbourg après le rapport des inspecteurs ?
Mort de Naomi Musenga : un homme condamné pour avoir menacé de mort des opérateurs des services médicaux d’urgence sur Internet

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Cazaudehore (78, Saint-Germain-en-Laye) recherche un(e) Commis – .
NEXT Près de Nice, ce monument pourrait être le préféré des Français : votez maintenant ! – .