Ponts entre actualité et histoire à l’Espace Renoir – .

Ponts entre actualité et histoire à l’Espace Renoir – .
Ponts entre actualité et histoire à l’Espace Renoir – .

Deux rencontres cinématographiques sont prévues les 5 et 19 juillet, à l’Espace Renoir, à Roanne, en partenariat avec Nos passerelles, société fondée par la réalisatrice Caroline Puig-Grenetier.

Construire des ponts. Entre tous les publics, entre ses documentaires et l’Histoire ou encore l’actualité. C’est l’ambition de la réalisatrice stéphanoise, autrefois roannaise, Caroline Puig-Grenetier, via sa société d’édition, de production et de distribution Nos passerelles.

Au-delà de l’actualité politique actuelle, un autre événement majeur français, voire mondial, fait également la une des journaux : le 111 et Tour de France, dont le départ a été donné samedi dernier en Italie. Caroline Puig-Grenetier a vu là l’occasion idéale de sortir son documentaire intitulé Gino Bartali, Au nom de la liberté en salles, pour la première fois à l’Espace Renoir, vendredi 5 juillet. Une œuvre qui, entre images d’archives, fiction et témoignages, retrace l’histoire incroyable de celui qui remporta deux fois le Tour en 1938 et 1948, entre autres grands succès. Et surtout, celui qui, lors de l’occupation de l’Italie par les Allemands en 1943, profita de sa notoriété pour transporter de faux papiers, cachés dans la potence ou la selle de son vélo, sauvant au passage des centaines de juifs. Une action qui lui valut d’être reconnu comme « Juste parmi les Nations » et son nom figure sur le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem. « Il n’a jamais voulu qu’on parle de son histoire. Il disait même : ‘Il y a des médailles qu’on accroche à son âme, pas à sa veste.’ Un jour, sa fille a décidé de le faire savoir. Je l’ai découvert en faisant Maillot jaune, la quête des courageux “, confides the Stéphanoise.

Amoureux des chevaux

Caroline Puig-Grenetier proposera également une deuxième rencontre cinématographique, autour cette fois de son documentaire en hommage aux chevaux, Accrochés à nos rêves Le réalisateur a souhaité mettre en avant « la philosophie de l’équitation ». Parmi les images, on retrouve le champion olympique français Karim Laghouag et Élodie Mandler, une aide-soignante qui emmène régulièrement son cheval dans une maison de retraite. « J’ai trouvé intéressant de croiser les regards de ces deux personnages principaux », explique le réalisateur.

Ces rendez-vous cinématographiques ont vocation à devenir des rendez-vous réguliers à Roanne, annonce Caroline Puig-Grenetier.

Pratique. Vendredi 5 et vendredi 19 juillet à 20h30, projections en présence du réalisateur, suivies d’échanges et d’un verre de l’amitié. Infos : cinemaespoirrenoir.fr

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ces cyclistes sillonnent la France pour soutenir les luttes pour la justice sociale – .
NEXT Orange assurera le transport des images des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 – .