« Ne baissez pas la garde et restez unis » – .

« Ne baissez pas la garde et restez unis » – .
« Ne baissez pas la garde et restez unis » – .

Les élus tentent de trouver des solutions à l’incohérence du classement partiel des communes de Charlieu Belmont Communauté en zones de revitalisation de France Ruralités.

Les élus des six communes de Charlieu-Belmont Communauté ne figurant pas sur la liste des éligibles au nouveau zonage parue en juin, ont été conviés jeudi 27 juin à La Gresle par Isabelle Dugelet, maire. Réunion.

Quelles communes sont exclues de ce système ? Et quelles en seront les conséquences ? Outre ma commune, il s’agit de celles d’Arcinges, Cuinzier, Jarnosse, Le Cergne et Sevelinges. Aucune de nos communes ne bénéficiera des avantages prévus dans le cadre du dispositif France Ruralités Revitalisation (FRR). Si nous avons pris acte de la motion de nos collègues communautaires, je poursuis mes contacts, facilités par mes fonctions transversales, notamment au niveau de l’Association des maires ruraux de France (AMRF).

Quelles sont vos possibilités d’appel ? Le dossier est complexe, le préfet et le sous-préfet ayant été mis devant le fait accompli. Les hauts fonctionnaires, toujours en place au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, sont sensibles à nos arguments tout en découvrant la réalité du découpage administratif existant, très différent de celui des bassins versants retenus pour ce classement. Notre communauté de communes, dont je suis l’un des vice-présidents, se situe au cœur d’un imbroglio administratif, à cheval sur quatre bassins versants, trois départements (Loire, Rhône, Saône-et-Loire) et deux régions (Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté). Et ces six communes n’appartiennent pas au « bon » bassin versant, alors qu’elles sont toutes situées en zone de montagne et dans des zones d’intervention prioritaires pour l’installation de médecins.

Cela porte atteinte à notre unité territoriale.

Quel est ton état d’esprit ? Je voudrais tout d’abord remercier nos collègues présents ce soir de s’être associés à notre démarche commune. Nous ne devons pas baisser la garde mais rester unis : les décisions récentes brisent la dynamique engagée depuis 10 ans et mettent à mal notre unité territoriale.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV C’Chartres Subaqua gagne en profondeur aux Championnats du Monde – .
NEXT Tour des femmes pour Tarbes UB – .