Près de Perpignan. Ces raisons qui ont définitivement fait capoter l’arrivée de Primark – .

Près de Perpignan. Ces raisons qui ont définitivement fait capoter l’arrivée de Primark – .
Près de Perpignan. Ces raisons qui ont définitivement fait capoter l’arrivée de Primark – .

Par

Thibaut Calatayud

Publié le

4 juillet 2024 à 06h02

Voir mes actualités
Suivez - Perpignan

Nous savons pourquoi il n’y en aura pas. Primark a Clairadans les Pyrénées-Orientales. Ce mercredi 3 juillet 2024, Actualités de Perpignan a pu consulter l’avis de la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC). C’est cette Commission qui s’est opposée le 30 mai dernier au projet d’extension (6.000 m²) du centre commercial Salanca.

3 000 m² étaient prévus pour Primark

Cet élargissement était la condition sans exception de voir le géant irlandais débarquer au Pays Catalan. Dans ce document, on apprend que Primark aurait dû s’installer dans un local de 2 880 m².


Cinq autres magasins étaient prévus dans le projet : Adidas, Snipes, Normal, Hema et Zara. Ces magasins devaient avoir des surfaces de 300, 350, 460, 700 et 1 290 m². Au final, rien n’a été réalisé.

Un projet mortel pour les centres-villes ?

Pour justifier son avis défavorable, la CNAC a avancé plusieurs arguments.

La commission critique tout d’abord la «consommation d’une nouvelle parcelle qui pourrait être utilisée pour développer un espace naturel». Elle va plus loin en critiquant un projet d’extension qui «ne s’inscrit pas dans une véritable stratégie de développement urbain coordonnée et maîtrisée».

Vidéos : actuellement sur News

Inquiète de l’arrivée de Primark à Claira, la Fédération Départementale des Associations de Commerçants des Pyrénées-Orientales n’a pas tardé à déposer une plainte appel visant à défendre les intérêts et l’attractivité des entreprises du centre-ville de Perpignan.

Le CNAC a donné raison à ces commerçants. « En s’implantant en périphérie des centres-villes, le projet contribuera à renforcer les fragilités de la balance commerciale et ne participera pas à la revitalisation du tissu commercial local », écrit la commission dans son avis.

Elle souligne également que le taux de vacance commerciale (le taux de locaux vides) atteint déjà 15% à Perpignan, 10,6% à Rivesaltes et 12,7% à Saint-Laurent-de-la-Salanque. Primark a-t-il aggravé la situation ? C’est ce qu’estime le CNAC.

« Les aménagements routiers actuels ne sont pas adaptés »

Autre problème souligné par le CNAC : l’impact sur la circulation. « L’étude de circulation montre que le projet va générer 7% de trafic automobile supplémentaire”, explique la commission, qui s’inquiète de voir s’accroître les perturbations déjà présentes sur le boulevard Georges Frêche et la bretelle d’accès à la RD83.

Dans quelques années, un nouveau collège sera construit à Claira. Cette école va également générer un trafic supplémentaire sur les routes de Salanque. Dans ce contexte, le CNAC considère que « les aménagements routiers actuels ne sont pas ne convient pas au projet.

Sur le plan environnemental, la commission est également critique. Les efforts des porteurs de projets sont jugés “insuffisant”. Elle estime par exemple que la création d’un nouveau parking de 308 places (en plus des 1 951 déjà existantes) « ne répond pas à l’objectif de compacité et de consommation foncière économique ».

Le maire de Claira « surpris et déçu »

Au vu de tous ces éléments, la commission a voté à l’unanimité (9 voix contre, 0 pour) contre ce projet. De quoi l’enterrer une bonne fois pour toutes.

Il y a quelques semaines, Marc Petit, le maire de Claira, ne cachait pas sa déception. Dans un texte publié sur ses réseaux sociaux, l’édile déclarait : « Je suis surpris et déçu par cette décision. Espérons qu’ils ne le regretteront pas dans 10 ans… »

L’élu s’était insurgé contre une décision qui empêche la création de 142 emplois et qui aurait pu « pérenniser ou augmenter les 900 autres emplois sur tout le territoire de Claira et Rivesaltes ».

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actualité.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV VIDÉO. Un impressionnant geyser d’eau jaillit à Clermont : que s’est-il passé ? – .
NEXT dans la capitale, un 14 juillet sur fond de flamme olympique – .