Pourquoi y a-t-il un baby-boom dans ces villes proches de Rennes ? – .

Pourquoi y a-t-il un baby-boom dans ces villes proches de Rennes ? – .
Pourquoi y a-t-il un baby-boom dans ces villes proches de Rennes ? – .

Les chiffres de l’Insee sont sans appel : la natalité a atteint un niveau « historiquement bas » en Bretagne. En 2023, seuls 28 900 bébés sont nés dans la région, soit le chiffre le plus bas depuis plus de 100 ans. À l’inverse de cette tendance régionale, voire nationale, certaines communes ont vu leur nombre de naissances augmenter fortement ces dernières années.

C’est notamment le cas à Noyal-Châtillon-sur-Seiche, au sud de Rennes, où le taux de natalité a augmenté de 20 % sur la période 2020-2022 par rapport aux six années précédentes. En 2022, la petite commune de 7 000 habitants a même enregistré plus de 100 naissances, un record.

Nouveaux quartiers

« Nous constatons effectivement une forte augmentation du nombre de bébés, constate Muriel Serre, élue à la petite enfance de la commune. Il faut dire que notre très grande proximité avec Rennes attire les jeunes couples qui souhaitent fonder une famille. » Même constat à Chartres-de-Bretagne, commune voisine qui enregistre des chiffres similaires.

Un peu plus à l’ouest, et plus loin de Rennes, la commune de Chavagne connaît également un véritable baby-boom ces dernières années. « Malgré un prix au m² assez élevé, de plus en plus de jeunes ménages en quête de calme viennent s’installer et faire des enfants ici », explique la mairie. L’inauguration récente de deux quartiers abritant plus de 500 logements au total (La Touche et Haut Colombier) contribue également à expliquer les nombreux jeunes couples qui s’y installent, selon la municipalité.

Face à cette forte augmentation du nombre de naissances, les communes doivent s’adapter. « Il y a forcément une pression plus forte sur les places en crèche », constate un élu. Le nombre d’assistantes maternelles dans ces zones a ainsi augmenté proportionnellement au nombre de bébés ces dernières années. Pour répondre à ce phénomène, la ville de Noyal-Châtillon-sur-Seiche a prévu d’ouvrir un nouveau centre de loisirs et d’agrandir l’une de ses deux écoles publiques en 2025.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une première grosse vente à 23 millions réalisée ! – .
NEXT Le Canada annonce la composition de son personnel d’entraîneurs pour le prochain Championnat du monde junior – .