Les étudiants en médecine déterminés à poursuivre leurs manifestations – .

Les étudiants en médecine déterminés à poursuivre leurs manifestations – .
Les étudiants en médecine déterminés à poursuivre leurs manifestations – .

Yousra Amrani

03 juillet 2024 à 18h49

Bien que leAnnée blanche n’a pas encore été officiellement promulguée, la étudiants en médecine a annoncé le succès de la boycotter Depuis le premier examen deuxième semestre de l’année. Un boycott quasi unanime avec un taux dépassant les 95,74% pour le domaine médical et 90% pour le secteur pharmaceutique.

Selon le étudiantsce taux de participation reflète l’ampleur de l’engagement des étudiants et « l’ampleur des sacrifices qu’ils sont capables de faire pour la réalisation de leurs revendications éducatives légitimes », qui concernent essentiellement l’amélioration de la formation en vue de garantir la qualité de l’offre future de soins de santé qui sera fournie aux citoyens à court et moyen terme.

Justifiant leur décision, les étudiants ont rappelé dans leur communiqué qu’ils avaient salué lainitiative gouvernementale visant à relancer le dialogue. Mais face au retrait des décideurs sur plusieurs points cruciaux concernant le fond et la forme de la formation – griefs qui, soulignent-ils, avaient auparavant reçu l’accord de principe du gouvernement lors des premières réunions de dialogue – les étudiants en médecine, en dentisterie et en pharmacie ont décidé de boycotter les examens dont les dates limites ont été fixées unilatéralement sans annonce préalable. futurs médecins Les élus ont néanmoins annoncé leur pleine volonté de dialoguer avec les décideurs afin de trouver un terrain d’entente qui permettrait de mettre fin à la crise et de sauver l’année universitaire. Ils ont également annoncé la création d’une cellule d’écoute composée de psychiatres et de psychologues pour accompagner les étudiants.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le parc Sainte-Croix accueille un couple de pygargues à queue blanche – .
NEXT « Un homme m’a agressé dans un club à Los Angeles. Je…