Caterpilou, la nouvelle aire de jeux géante du quartier Confluence, a ouvert ses portes – .

Caterpilou, la nouvelle aire de jeux géante du quartier Confluence, a ouvert ses portes – .
Caterpilou, la nouvelle aire de jeux géante du quartier Confluence, a ouvert ses portes – .

Ces mots auraient pu être ceux d’un enfant, ils étaient ceux du maire de Lyon, Grégory Doucet, ce mercredi après-midi à l’occasion de l’inauguration de Caterpilou, la nouvelle aire de jeux du quartier Confluence.

Située à la gare de la Mue sur le cours Charlemagne, à quelques pas du centre commercial et de loisirs, cette nouvelle aire de jeux a de quoi ravir les enfants. Ils étaient effectivement nombreux pour l’ouverture. Peut-être trop nombreux selon le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard.Je suis impressionné par le succès du Caterpilou“, a déclaré l’élu vert, qualifiant la structure de “une touche qui va changer le ton de Confluence« .

L’aire de jeux prend la forme d’une chenille dont dix segments représentent l’abdomen et le thorax de l’animal dont la tête culmine à 9 mètres du sol. Parcours de filets d’escalade, pont suspendu, plancher à vagues, tunnels parallèles, jungles de cordes, hamacs font partie de ce nouvel espace d’accueil gratuit pour les familles.

L’occasion pour Grégory Doucet de rappeler son objectif de faire de Lyon une ville « à l’échelle des enfants ».Le Chenillou deviendra l’un des repères du quartier Confluence avec la possibilité pour les enfants de découvrir, de s’émanciper et de grandir“, a insisté le maire sous les cris des jeunes Lyonnais bien trop occupés à tester la nouvelle structure. Grégory Doucet n’a pas manqué de prendre les devants concernant l’avenir du Caterpilou en période de forte chaleur.

L’aire de jeux a été installée au cœur d’une forêt urbaine, appelée « le Champ », actuellement en construction.Rassurez-vous, les plantations auront lieu à l’automne. Elles ne pourront pas être réalisées en plein été.“, a déclaré l’édile lyonnais avant d’aller tester lui-même ce Caterpilou, guidé par les nombreux enfants.

La chenille géante ne prendra pas son envol, contrairement au quartier Confluence qui poursuit son développement. Les aménagements seront achevés « d’ici la fin de la décennie »a déclaré Grégory Doucet. Un gymnase doit notamment être construit.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV les coups de matraque ont provoqué un traumatisme crânien – .
NEXT Après un passage à Nîmes, la torche olympique à Uzès ce jeudi 4 juillet – .