L’école numérique Epitech mobilisée – .

L’école numérique Epitech mobilisée – .
L’école numérique Epitech mobilisée – .

Alors que la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) estimait que près de la moitié des 560 000 élèves de deuxième année générale et technologique ne parviendraient pas à trouver un stage d’observation en juin, Epitech Digital School a accueilli pendant deux semaines plus de 400 étudiants issus de plus de 250 lycées différents sur ses campus de Paris, Bordeaux et LyonUne manière pour l’école de montrer la richesse des métiers du numérique aux nouvelles générations et de rappeler ses valeurs d’inclusivité.

Pas de café ni de photocopies à faire, mais du numérique à explorer !

Trouver un stage quand on est étudiant est parfois une tâche difficile, encore plus quand on est en seconde, attiré par le numérique, et que personne autour de soi ne peut nous accompagner dans cette quête. Pour éviter qu’un maximum de ces étudiants restent à la maison, Epitech Digital School a préparé une opération spéciale axée sur la découverte des enjeux et des opportunités des métiers du numérique.

Données, IA, IT, conception UX et UI, marketing digital… le « plus d’affaires pour les écoles technologiques » a ainsi préparé un programme aussi complet que passionnant, mêlant ateliers, initiations et conférences. De quoi susciter l’enthousiasme des principaux intéressés : l’école a notamment reçu plus de 1 800 demandes pour son campus parisien. Un véritable témoignage de l’intérêt incontestable des jeunes pour cette filière.

Les acteurs de la Tech se mobilisent pour ravir les jeunes

Dans le cadre de ce dispositif unique, les lycéens de deuxième année ont été encadrés par le service pédagogique d’Epitech Digital School, ses étudiants, ainsi que ses entreprises partenaires qui ont répondu favorablement à l’appel à l’action de l’école.

Ateliers UX/UI (apprendre à concevoir des interfaces utilisateur intuitives et esthétiques, livrer un prototype d’application mobile), découverte du langage Python et Introduction aux données (problèmes de collecte et d’analyse des données), jeu d’entreprise et conférences sur les carrières (animé par des experts de Microsoft, Google Cloud, Orange Cyberdefenseou même de Les Shitfers) ont ainsi rythmé ces deux semaines de formation que les étudiants ne sont pas prêts d’oublier !

« Je cherchais un stage de deuxième année en informatique : j’ai découvert le numérique et c’est beaucoup plus intéressant et prometteur que ce que je visais initialement., confie Nathanaëlstagiaire sur le campus de Paris. J’ai notamment pu échanger avec le Directeur de Microsoft en charge de l’inclusion. Je ne l’aurais jamais cru ! »

« Tout le monde a beaucoup parlé de ce stage de deuxième année, mais peu ont su proposer une solution qualitative pour aider les étudiants et leurs parents, souvent pris au dépourvu, expliquer Laura Hassan, Directeur Général d’Epitech Digital School. De notre côté, nous avons profité de cette opportunité pour proposer au plus grand nombre de jeunes une expérience unique : rencontrer des leaders du secteur, partenaires de l’école, tels que Google Cloud, Microsoft et Orange Cyberdefense.

Les stagiaires de deuxième année ont pu découvrir concrètement les enjeux de la transformation digitale et se projeter dans le monde professionnel de manière tangible et inspirante. Ils ont également pu interagir avec un réseau professionnel qui leur semblait inaccessible avant ce stage ! »

« Le plus important n’est plus de savoir coder en Python, mais de savoir ce que l’on veut faire avec l’application Python., complet Mickael Chau, Ingénieur Client – ​​Spécialiste Sécurité & DevSecOps – Secteur Startup. Epitech Digital School est une très bonne école pour ça, puisqu’on apprend à la fois la partie business et la partie tech, donc on sera toujours dans ce mix, cette ambiguïté entre les deux, qui est très recherchée par les entreprises. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Tour de France : le résumé du nouveau numéro de Pogacar dans les Alpes lors de la 19e étape
NEXT Un nouveau restaurant ouvre à Rouen pour les amateurs de viande – .