Subvention municipale pour les vélos électriques limitée à 100 000 $ – .

Subvention municipale pour les vélos électriques limitée à 100 000 $ – .
Subvention municipale pour les vélos électriques limitée à 100 000 $ – .

Le résultat n’aurait pas pu être plus serré, puisqu’il s’est terminé par sept voix contre sept. En cas d’égalité, la résolution n’obtient pas la majorité et tombe tout simplement, ce qui n’était jamais arrivé auparavant au cours de ce mandat.

Le dossier avait été préparé pour débloquer une somme de 63 000 $ afin de payer les autres demandeurs admissibles, mais les élus indépendants, à l’exception de Christelle Lefèvre, ont rejeté cette avenue. Les sept élus de Sherbrooke Citoyen présents ont voté en faveur. Joanie Bellerose était absente.

Le programme a été interrompu au printemps après seulement une semaine en raison de l’afflux de demandes, avec plus de 400 reçues. Trois mois plus tard, la ville estime que 175 heureux candidats admissibles seront admissibles à la subvention, ce qui épuise l’enveloppe de 100 000 $ qui était prévue.

Les 63 000 $ supplémentaires auraient pu être versés aux autres demandes en attente, au nombre de 78 selon la présentation faite mardi. Or, le sommaire de décision fait état de 90 demandes, et la Ville n’était pas en mesure mardi soir de préciser quel chiffre était exact. La subvention varie entre 500 $ et 700 $ selon l’admissibilité.

Des élus indépendants, dont certains s’étaient initialement opposés à l’initiative, ont essentiellement soutenu que l’épuisement des fonds devrait marquer la fin des investissements en 2024 et qu’une nouvelle enveloppe devrait être remise en 2025. Plusieurs ont aussi pointé du doigt la valeur moyenne des vélos achetés, à 3000 $, pour jeter un doute sur la nécessité de la subvention.

Les élus de Sherbrooke Citoyen ont quant à eux défendu le programme et rappelé sa grande popularité depuis son lancement. Fernanda Luz a également précisé que la somme de 100 000 $ était déjà le résultat d’une réduction décidée avant la préparation du dernier budget, tandis que Laure Letarte-Lavoie s’est dite convaincue que ce type d’initiative change réellement les habitudes de transport actif dans une ville où la topographie peut être un obstacle au vélo traditionnel.

Pour l’année 2, aucune orientation officielle n’a été donnée à l’issue des discussions. Après la rencontre, la mairesse Évelyne Beaudin a indiqué qu’elle espère toujours trouver une solution pour les demandes de subventions restantes en 2024.

Parallèlement, le projet pilote de vélos en libre-service, dont la majorité serait électrique, est toujours en cours pour 2025, ce qui offrira une option de mobilité supplémentaire à Sherbrooke.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les vélos et les trottinettes seront interdits à bord des bus pendant le blocage de Bettembourg – .
NEXT Orages : 16 départements en vigilance orange dès lundi après-midi : Actualités – .