moins populaire au Québec – .

moins populaire au Québec – .
moins populaire au Québec – .

Ce contenu est réservé aux abonnés.
Pour un accès immédiat,
abonnez-vous pour moins de 1$ par semaine.

Abonnez-vous maintenant

Déjà abonné ? Connectez-vous

Alors que les poulaillers alimentés à l’énergie solaire se multiplient lentement mais sûrement en Ontario, ce type d’installation est pratiquement inexistant au Québec. L’option présenterait peu d’avantages pour les producteurs de la Belle Province.

« Au Québec, en ayant l’hydroélectricité, qui est une énergie renouvelable, nous croyons que les gains d’efficacité pour l’environnement seraient probablement moindres, souligne Sylvain Lapierre, président de la Fédération des producteurs d’œufs du Québec (FPOQ). En Ontario, une part importante de l’énergie provient du nucléaire. »

Selon le nouveau président de la FPOQ, les producteurs d’oeufs souhaitent néanmoins réduire leur empreinte carbone. Une trentaine d’entre eux ont participé à l’initiative Agriclimat, qui vise à établir un bilan carbone des activités des fermes avicoles.

Nous attendons les résultats. Nous croyons qu’il y aura des actions qui feront une plus grande différence dans l’empreinte carbone de la production d’œufs au Québec.

Sylvain Lapierre, Fédération des producteurs d’oeufs du Québec

Sylvain Lapierre suggère que certains éléments tendent à démontrer que des améliorations pourraient être apportées, notamment au niveau alimentaire.

« Les résultats d’Agriclimat nous le confirmeront », dit-il. « Mais nous savons que les céréales doivent voyager le moins possible pour générer le moins de gaz à effet de serre possible. Les moulins sont déjà là. »

Les Fermes Burnbrae, qui possèdent des installations agricoles au Québec, en Ontario et dans l’Ouest canadien, exploitent depuis 2019 une ferme alimentée à l’énergie solaire à Woodstock, en Ontario. Il s’agit, selon l’entreprise, de la plus grande ferme de poules pondeuses alimentée à l’énergie solaire au Canada. Des panneaux solaires sont installés sur les toits de trois des quatre poulaillers. L’installation produit plus d’électricité qu’elle n’en consomme, ce qui lui permet d’alimenter la ferme voisine, précise-t-on.

« Cette ferme représente véritablement une étape importante pour nous », a déclaré Margaret Hudson, présidente et directrice générale de Burnbrae Farms, par courriel.

Comme il s’agit de notre première ferme avicole entièrement alimentée à l’énergie solaire, nous apprenons beaucoup et continuerons d’innover dans nos futurs projets de développement durable.

Margaret Hudson, présidente et directrice générale de Burnbrae Farms

L’entreprise a lancé à l’automne 2023 deux produits spécialisés, où l’énergie solaire utilisée pour la production d’œufs est mise en avant. Ces nouvelles gammes d’œufs proviennent également de poules élevées en liberté dans des poulaillers de plein air.

Les Fermes Burnbrae affirment mettre en place diverses mesures pour améliorer leur efficacité énergétique, notamment dans leurs installations du Québec. L’entreprise, comme les Producteurs d’œufs du Canada, vise la carboneutralité d’ici 2050. « Les Producteurs d’œufs du Canada se sont engagés et cela a donné un coup de pouce aux provinces, affirme Sylvain Lapierre, président de la FPOQ et propriétaire de deux poulaillers à Saint-Gervais, dans la région de Bellechasse. Mais les actions prioritaires du Québec ne seront certainement pas les mêmes que celles de l’Alberta ou de Terre-Neuve. »

« L’important pour l’industrie est d’analyser ses résultats et de déterminer les domaines dans lesquels elle peut s’améliorer », estime-t-il. « Nous savons que c’est important pour nos consommateurs. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Résultat du match CF Montréal vs NYCFC – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné