Le maire de Percé démissionne de ses fonctions – .

Le maire de Percé démissionne de ses fonctions – .
Le maire de Percé démissionne de ses fonctions – .

La démission de Mme Poirier prend effet immédiatement. Elle a été élue pour la première fois en 2017.

Il s’agit d’un nouvel épisode dans le contexte difficile de la politique municipale. Plusieurs élus municipaux disent avoir été victimes d’incidents de harcèlement et d’intimidation.

Les municipalités ont du mal à conserver leurs élus locaux. Près de 10 % des 8 000 élus municipaux de la province ont démissionné depuis les dernières élections de 2021.

Récemment, plusieurs exemples de climats toxiques ont été observés dans plusieurs municipalités de la province. C’est le cas à Sherbrooke où la mairesse a annoncé qu’elle quitterait son poste à la fin de son mandat et où une conseillère a démissionné du comité exécutif.

Des plaintes ont été déposées, mais non retenues, à l’hôtel de ville de Québec. Enfin, la tension entre élus et citoyens à Sainte-Pétronille a amené certains commentateurs à parler de « guerre ouverte ».

Conscient de cette situation difficile, Québec a annoncé en février dernier qu’il consacrerait 2 millions de dollars aux services de soutien aux élus. L’objectif est d’ajouter un accès direct à des services de soutien psychologique pour les élus municipaux.

Avec des informations d’Émilie Clavel, Noovo Info et la Presse Canadienne.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Sang et Or avancent déjà avec un plan B pour Mikautadze ! – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné