La mairesse de Percé annonce sa démission immédiate – .

La mairesse de Percé annonce sa démission immédiate – .
La mairesse de Percé annonce sa démission immédiate – .

Percé Mayor Cathy Poirier announced her resignation during a meeting held Tuesday in L’Anse-à-Beaufils, in Gaspésie.

Cet autre départ s’ajoute à une liste déjà longue de fonctionnaires municipaux qui ont quitté leur poste.

Pour expliquer sa décision, qui prend effet immédiatement, l’ancienne mairesse Poirier a cité le projet d’aménagement de la rue commerciale, qui est rendu au stade de la réalisation, et la redevance touristique, qui a également été abandonnée par le conseil municipal.

«Avec les nombreux départs, les employés en arrêt de travail et le climat toxique au sein de l’hôtel de ville et du conseil municipal, je suis forcée d’admettre que je n’y trouve pas ma place, ni, à quelques exceptions près, mes collègues», a-t-elle déclaré, notamment à Radio-Gaspésie.

Opposition

En avril dernier, des citoyens de Percé ont déposé une pétition pour exiger la démission de Cathy Poirier. Les signataires dénonçaient le climat, l’atmosphère hostile et l’acharnement de la mairesse.

À la suite de la démission du maire de Gatineau, Mme Poirier a déclaré publiquement avoir été victime d’intimidation.

La mairesse de Percé a assisté à sa dernière séance du conseil municipal le 2 avril dernier. La période de questions a duré une heure.

Devant la presse, Mme Poirier a même suggéré d’éliminer la période de questions.

Après y avoir réfléchi pendant plusieurs semaines, Cathy Poirier était absente lors des deux dernières séances.

Les tensions ne sont pas nouvelles à Percé. En 2016, à Percé, six membres du conseil municipal, dont le maire André Boudreau, ont démissionné à la suite des résultats du référendum sur un règlement d’emprunt de 1,77 million de dollars pour aménager une nouvelle rue commerciale.

Cathy Poirier a battu ses quatre adversaires avec 67,31 % des voix en 2017 pour remplacer M. Boudreau.

La femme d’affaires est à l’origine du projet du Géoparc de Percé à titre de présidente du conseil d’administration.

Percé devra maintenant élire un nouveau maire. La date de l’élection sera annoncée ultérieurement.

Longue liste

Selon les données de novembre 2023, pas moins de 741 élus ont quitté leur poste depuis les élections municipales de 2021, un nombre record qui s’explique notamment par les intimidations que certains d’entre eux ont subies de la part des citoyens.

Ce chiffre provient d’un récent rapport d’Élections Québec,

Outre l’ancienne mairesse de Gatineau, France Bélisle, plusieurs autres élus ont jeté l’éponge, dont le maire de Chapais, le maire de Saint-Michel-de-Bellechasse, le maire de Lorrainville et le maire des Éboulements. À l’île d’Orléans, la moitié du conseil municipal de Sainte-Pétonille a également démissionné il y a quelques mois.

Avec l’adoption du projet de loi 57, le gouvernement du Québec estime que les élus seront désormais mieux protégés contre les comportements abusifs.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En Seine-Saint-Denis, les JO 2024 ont donné un coup d’accélérateur au réseau cyclable – .
NEXT les succès et les flops de « Vive le sujet ! »