La chute continue pour Rudy Giuliani, radié du barreau de New York : Actualités – .

Rudy Giuliani, avocat et proche de Donald Trump, a été radié mardi du barreau de New York par une cour d’appel pour ses mensonges répétés sur des fraudes présumées lors de l’élection présidentielle de 2020, un nouvel épisode de la chute de l’ancien « maire de l’Amérique », salué pour sa gestion du 11 septembre 2001.

L’ancien maire de New York, devenu un fervent partisan de Donald Trump, est au centre des soupçons de la justice, qui l’a inculpé dans les États d’Arizona et de Géorgie pour son rôle dans les tentatives d’inverser les résultats de l’élection présidentielle remportée par Joe Biden.

Accusé par la justice d’avoir fait pression sur des élus pour modifier le résultat du vote, il avait aussi été l’une des voix les plus fortes pour affirmer, sans preuve, que des fraudes avaient entaché le vote en faveur de Joe Biden.

Rudy Giuliani, 80 ans, a vu ses ennuis judiciaires s’accumuler. En décembre dernier, un tribunal lui a ordonné de payer 148 millions de dollars à deux responsables électoraux de l’État de Géorgie pour les avoir diffamés en les accusant d’avoir participé à la fraude présumée. Il a depuis déclaré faillite.

Dans le même temps, il avait été suspendu du barreau de New York et une cour d’appel de l’État de New York a confirmé cette décision mardi, ce qui équivaut à une radiation.

Dans sa décision de 31 pages, la cour d’appel a énuméré une longue liste d’affirmations fausses et non fondées formulées publiquement par l’ancien avocat en tant que conseiller de Donald Trump, comme l’affirmation selon laquelle des milliers de votes provenaient de personnes décédées dans l’État clé de Pennsylvanie.

« Il a attaqué et porté atteinte sans fondement à l’intégrité du processus électoral de ce pays », a déclaré la cour d’appel, ajoutant que Rudy Giuliani « a non seulement délibérément violé certains des principes les plus fondamentaux de la profession juridique, mais il a également contribué activement au conflit national qui a suivi l’élection présidentielle de 2020, pour lequel il ne se repent absolument pas. »

La chute de Rudy Giuliani est aussi forte que son image avait brillé vingt ans plus tôt, quand, maire de New York, il incarnait la résilience après les attentats du 11 septembre 2001, qui avaient mis la ville à genoux et fait quelque 3.000 morts.

Certains avaient prédit un destin national à cet ancien procureur coriace, qui avait porté de rudes coups à la mafia new-yorkaise, mais Rudy Giuliani avait échoué à la primaire républicaine pour l’investiture présidentielle en 2008.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les Pays-Bas impitoyables avec la Roumanie – .
NEXT Adventice, un conte immersif dans un OperaBus !