Maazouz fait le point sur le Programme de Développement Régional (PDR) – .

Maazouz fait le point sur le Programme de Développement Régional (PDR) – .
Maazouz fait le point sur le Programme de Développement Régional (PDR) – .

Le Conseil régional de Casablanca-Settat a approuvé, ce lundi 1er juillet, lors de sa session ordinaire au titre du mois de juillet 2024, à l’unanimité des membres présents, les 70 points inscrits à l’ordre du jour, dont 60 conventions, relatifs à la mise en œuvre des Programmes de Développement Régional (PDR) 2022-2027.

A cette occasion, le président de la région, Abdellatif Maâzouz, a annoncé que tous les projets ont été accélérés, soulignant que même les budgets de certains d’entre eux ont été dépassés. « Sur une enveloppe globale de 47 milliards de dirhams (MMDH), financée à hauteur de 12,6 MMDH par la région, le Conseil régional a déjà injecté 8,7 MMDH », a-t-il précisé.

Dans ce sillage, les membres présents du Conseil régional ont approuvé à l’unanimité, après examen, les 70 points inscrits à l’ordre du jour, structurés autour de six axes principaux : « Emploi et développement économique, rural et touristique », « Routes, infrastructures, équipements de base et mise à niveau urbaine », « Eau, environnement et développement durable », « Recherche scientifique appliquée, nouvelles technologies et digitalisation » et « Services sociaux et médicaux, éducation, sport et culture ».

Concernant les zones rurales, Maâzouz a également indiqué que le Conseil a réalisé des progrès. En effet, selon lui, la part de ces zones dans le PDR a dépassé le budget initial, passant de 2,7 milliards de dirhams à 3,2 milliards de dirhams.

Concernant l’axe relatif au « Budget, affaires financières et programmation », 4 points ont été également approuvés, notamment un prêt du Fonds d’équipement communal (FEC) à travers l’ouverture d’une ligne de crédit de 1 milliard de dirhams (MMDH), dans le but de contribuer au financement des projets inscrits au PDR de la région Casablanca-Settat.

Dans une déclaration à la presse, Maâzouz a noté que les points inscrits à l’ordre du jour de la session s’inscrivent, notamment, dans le cadre de la préparation de la Coupe du monde 2030, précisant que 13 conventions ont été approuvées à ce titre et qu’une enveloppe de plus de 5 milliards de dirhams est allouée à la construction de routes.

Il a également indiqué que sur les 60 accords approuvés, 30 concernent l’investissement et l’emploi dans les secteurs de l’industrie, du tourisme et de la logistique.

Abordant ces points en détail, M. Maâzouz a relevé que des conventions dotées d’une enveloppe budgétaire de 2,5 milliards de dirhams ont été approuvées concernant l’industrie, des conventions de 1,3 milliard de dirhams pour le tourisme et la logistique, ainsi que des conventions engageant un investissement de 300 millions de dirhams concernant les très petites, petites et moyennes entreprises, notamment les entreprises émergentes.

Une attention particulière est également accordée à la lutte contre les bidonvilles dans la région, a poursuivi M. Maâzouz, notant qu’une enveloppe de 18 milliards de dirhams a été allouée à cet effet, impliquant plusieurs partenaires.

Il a également souligné que dans le cadre de la préservation des ressources en eau et de la protection de l’environnement, 5 conventions de plus de 1,5 milliard de dirhams ont été approuvées, prévoyant notamment la création de stations d’épuration des eaux usées dans la région.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A 2024 edition of the Voyage à Nantes that rocks! – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné