J’ai réalisé pour vous un trail sur le plateau de Millevaches, au départ de Bugeat, pays Mimoun – .

J’ai réalisé pour vous un trail sur le plateau de Millevaches, au départ de Bugeat, pays Mimoun – .
J’ai réalisé pour vous un trail sur le plateau de Millevaches, au départ de Bugeat, pays Mimoun – .

L’année olympique conduit inévitablement le traileur vers un haut lieu du plateau de Millevaches. Plus précisément à Bugeat, le pays de Mimoun, médaillé d’or du marathon aux Jeux Olympiques de Melbourne en 1956. Nous avons testé pour vous le parcours bien connu de l’athlète. Un reportage à retrouver dans notre magazine Massif Central cet été, en vente en kiosque et sur la boutique en ligne de Centre France.

De forêts, de prairies et d’eau. Et plein de sentiers. Le Plateau de Millevaches étale ce délicieux menu sur lequel les yeux et les jambes se baladent. Courir est un plaisir. Une gloire parfois. Élevé à ce rang par Alain Mimoun. Faut-il rappeler en cette année les Jeux de Paris ?

Il y a 68 ans, le plus grand fondeur français remportait le marathon de Melbourne après un entraînement secret à Bugeat, le pays de sa femme.

vide (vide)

Deux années de formation spécifique au « Volodalen Français », à plus de 700 m d’altitude. Le milieu naturel de la Haute-Corrèze comme idéal de la méthode suédoise…

Au départ du sentier : une montée

Depuis le parking de l’Espace 1000 Sources, l’orée du bois fait lever les yeux. Le départ au profil ascendant passe devant les hébergements, et, sur un parcours qui n’en finit déjà pas d’appeler les dormeurs, pourquoi ne pas s’offrir derrière le bâtiment, en hommage à l’effort et aux pulsations, la crête abrupte qui monte en ligne droite jusqu’au stade de rugby ? Pendant que le cœur bat, un regard en arrière survole le palais des sports et au-delà le pays de Bugeac. Une échappée rétinienne avant de plonger dans la forêt.

Un sol moelleux apprécié par Alain Mimoun

Les voici, les bois de Chaleix ! Célèbres pour leur sol moelleux tel un tapis hirsute, tant aimé du médaillé olympique. Les pistes glorieuses débouchent vite sur un carrefour. Le sentier à droite puis la route aussi ; mais à gauche avant le centre de secours et encore après 200 m, vers la pisciculture, royaume des truites. Là, la nature reprend ses droits. Le pont tout simple sur la Petite Vézère donne le coup d’envoi d’une longue et agréable montée, quelque 3 kilomètres ; travaillez les cuisses et respirez dans l’alternance de sous-bois et de champs jusqu’aux environs de Coudert.

Recevez notre newsletter loisirs par email et retrouvez des idées de sorties et d’activités dans votre région.

Descente technique pour le trail

La route encore, une petite portion jusqu’à Variéras. Où le rythme ralentit pour mieux saisir le site, l’inattendu village de chaumières. A la descente, à votre grande surprise, n’oubliez pas de tourner à droite. Un panneau l’indique : « Pont à 300 m ». Sans doute la pépite de la sortie. Qui ne se dévoile pas tout de suite. Seulement après une descente technique où l’on baisse les yeux sur un sentier de pierres. Le plus grand, majestueux, cache aussi un ruisseau désormais à sec dont, nouvelle sollicitation des écoliers, l’ancien lit, tel un tapis de velours, mène à un petit moulin au bois dormant.

A trail to Pérols-sur-Vézère

De forme gallo-romaine, le pont est dépourvu de parapets. Le regard glisse sur son dos à peine voûté et le courant paisible de l’Ars qui l’imprègne, puis sur le gracieux sentier qui, sur l’autre rive, fuit entre les arbres. Le cours vallonné reprend son cours agréable, apaisé aux premières maisons de Pérols-sur-Vézère. Il goûte à nouveau au bitume, le temps de reprendre, après le franchissement de Pérols, le sentier en face qui bifurque à gauche vers la voie ferrée. Dont il forme le parallèle naturel avant de s’en éloigner à l’approche du « château » de Gioux.

Parce que Bugeat. Parce que Mimoun…

Toujours typique de l’envie d’évasion du circuit du Haut-Corrèze, un tronçon d’asphalte, pas plus de 200 m, se greffe ensuite à droite pour mieux déboucher, plus haut à gauche, sur un chemin creux au pied d’un petit champ. Un délice de single track, une descente de 400 m sur un matelas de feuilles. Après, la petite route vers Massoutre reprend la succession de revêtements variés qui annonce le retour en ville. Les foulées du traileur s’allongent sur le côté nord de la voie ferrée, ralentissent en traversant le centre, saluent la gare, et se dirigent vers le complexe sportif. Le tartan attend. Invitation à un dernier tour sur la piste ocre rouge. Parce que Bugeat. Parce que Mimoun.

Alain Mimoun : de la Corrèze à l’or de Melbourne

Retrouvez ce reportage dans le numéro 151 du magazine Massif Central. L’occasion d’explorer également au fil des pages les richesses culturelles, naturelles et historiques de notre région : entre le couvent de La Salette à Millau, Florac dans les Cévennes, l’art libre à La Godivelle dans le Cézallier, le Mézenc à vélo ou encore le Haut-Allier au fil de l’eau…
Massif Central de l’été 2024 est en vente en kiosques et sur la boutique en ligne de Centre France.

The trail route between Bugeat and Pérols-sur-Vézère

Départ (et arrivée) : sur le parking de l’Espace 1000 Sources, rue de la Ganette (1)contourner le bâtiment principal par la droite et monter jusqu’au chemin à droite, tourner à gauche après 30 m avant le pylône. Traverser le bois jusqu’à un carrefour et tourner à droite sur le chemin principal puis, arrivé à la petite route, tourner à gauche. A l’intersection suivante, tourner à droite sur la D164. Devant le centre de secours (Km 2), prendre à gauche (D979E1). Au puy de Bugeat, tourner à gauche à la maison des Deux Routes. Après la pisciculture, traverser le pont du Moulin de Barthou (2)continuer sur 1,4 km et au pied de l’oie (3)tourner à gauche avant de prendre la première à droite direction Les Barrières.

A la route (Coudert) prendre à gauche direction Variéras (Km 6). Après les premières maisons, continuer à droite et au carrefour, plonger sur le chemin à droite. Traverser le pont médiéval (4)continue into the woods, cross the Places bridge (Km 8). After La Buissière, cross the D979, towards Pérols-sur-Vézère.

Arrivé devant l’église Saint-Côme, Saint-Damien, tourner à droite (D979E1), traverser le village. A la sortie même, après le ruisseau de Pérols, continuer tout droit sur le chemin qui tourne à gauche (Km 10). Au premier petit pont sur la voie ferrée, prendre le chemin en face (5)puis à gauche. Continuer parallèlement à la route pendant 1 km et, dans la forêt, au deuxième petit pont, tourner à droite, suivre jusqu’à Gioux.
Au premier bâtiment, tourner à droite, puis après 200 m au bord d’un petit champ (6) prendre un chemin réouvert qui descend sur la gauche (km 13).

Retrouvez la petite route de Massoutre. Là, tournez à droite et continuez à suivre le chemin au dessus de la voie ferrée jusqu’à Bugeat sur 800 m. En ville (7)suivre la rue de la Mairie (D32), puis la rue de la République (D979) à gauche (Km 15). Après l’avenue de la Gare, prendre la rue de la Ganette jusqu’à la piste du centre sportif, faire une petite marche et revenir au parking.

Sentiers du Massif 100 : j’ai parcouru pour vous le sentier de Creuzier-le-Vieux

Le parcours du trail en images

Le sous-bois heureux

Dans le bois de Chaleix dès le départ ou, comme ici, dans le sentier creux descendant vers Le Massoutre, le sous-bois allie la sérénité de son environnement et l’heureuse souplesse de son sol.

Les gîtes de Variéras

Aussi unique qu’envoûtant, le hameau de Variéras ne compte pas moins de 78 bâtiments, dépendances comprises, harmonieusement recouverts de chaume. L’œuvre de la famille Gorsse, qui a redonné vie au petit village.

Les pavés

De nature plutôt vallonnée, l’itinéraire du Haut-Corrèze offre néanmoins des portions techniques, notamment le sentier pavé de grosses pierres descendant vers le ravissant pont surbaissé de Variéras.

Le lit asséché

Entre Bugeat et Pérols-sur-Vézère, la nature ne cesse de vous appeler à emprunter des chemins de traverse. Parmi eux, juste avant de franchir l’Ars par le pont médiéval de Variéras, le lit asséché d’un tout petit ruisseau qui alimentait un grand moulin.

La piste finale

Peu de sentiers le permettent. Pour conclure avec la diversité des surfaces rencontrées, l’arrivée à Bugeac offre un possible 400 mètres sur le tartan du centre sportif Alain Mimoun.

Practical information on the trail between Bugeat and Pérols-sur-Vézère

Piste : Le circuit présenté, long de 16 km avec un dénivelé positif de 360 ​​m, est un trail permanent de difficulté moyenne (numéro bleu) inscrit sur la liste Uni’Vert Trail (balisage vert-blanc-marron) qui regroupe les plus beaux sites naturels de Corrèze. A l’initiative de ce concept, Bugeat Treignac Athlé est l’organisateur du Millevaches Monédières Trail (MMT) dont la prochaine édition aura lieu le 19 avril 2025.
Information : 06.80.22.42.68 ou 06.70.72.60.61 ; [email protected]
mmrt.fr ; Facebook.com/TrailCorreze.
Restauration: Les bons restaurants ne manquent pas à proximité du parcours : L’Etablissement ; Le Millevaches ; Chez Sandra.
Hébergement : Hotels (La Brasserie in Treignac, Le Domaine de Treignac, etc.), campsites (Aux Portes des Mille Sources), guest houses (d’Isa) and gîtes (des Deux Cloches) can be found on the terresdecorreze.com website.

Textes : Francis Laporte
Photos : Thierry Lindauer

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Volo Biòu, la grande fête traditionnelle qui se renouvelle – .
NEXT le programme de préparation des JO 2024 connu ! – .