Deux nouveaux Tep Scan à l’Institut du Cancer du Gard du CHU de Nîmes – .

Deux nouveaux Tep Scan à l’Institut du Cancer du Gard du CHU de Nîmes – .
Deux nouveaux Tep Scan à l’Institut du Cancer du Gard du CHU de Nîmes – .

Depuis mai, le CHU de Nîmes s’est équipé, au sein de l’Institut du Cancer du Gard (ICG), de deux nouveaux PET scan numériques de dernière génération.

D’une valeur de trois millions d’euros chacun, ces PET scans amélioreront la qualité des soins tout en réduisant la durée des examens. Le premier PET scan est déjà opérationnel et le deuxième le sera en octobre 2024.

Qu’est-ce qu’un PET Scan ?

La tomographie par émission de positons (TEP) couplée à un scanner est une méthode d’imagerie médicale fonctionnelle, qui consiste à injecter au patient un médicament radiopharmaceutique qui se fixe sur les cellules, puis à détecter le rayonnement émis. L’image issue du PET-scan permet ensuite aux médecins nucléaires de diagnostiquer et d’évaluer l’efficacité des traitements administrés, notamment contre le cancer, et d’assurer un suivi précis.

Image exceptionnelle

Les performances des nouveaux Tep Scans ont été analysées sur 3 axes principaux : réduction de la dose injectée au patient, réduction du temps d’acquisition et amélioration de la qualité d’image. L’évolution des détecteurs avec un traitement du signal entièrement numérique et l’ajout d’intelligence artificielle, permettent d’atteindre ces objectifs : réduction de 50% de la dose de radiotraceur injectée, un temps d’acquisition de l’ordre de 8 minutes et une qualité d’image exceptionnelle.

« Nous allons pouvoir réaliser des examens avec des performances améliorées. Le CHU de Nîmes dispose désormais des équipements les plus performants de toute la région Occitanie, un privilège que nous partageons avec le seul Oncopole de Toulouse », se réjouit le professeur Pierre-Olivier Kotzki, chef du service de médecine nucléaire et chef de l’unité d’oncologie au CHU de Nîmes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Ce serait un rêve devenu réalité », révèle Evenepoel sur ses ambitions pour la troisième semaine – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné