FLP MAG #29 – Portrait du mois – .

FLP MAG #29 – Portrait du mois – .
FLP MAG #29 – Portrait du mois – .

Florence Rugiero : Directrice adjointe de l’Office de Tourisme de l’Archipel de Thau, elle œuvre depuis 38 ans pour la promotion de notre territoire.

Alors qu’un nouveau bureau d’information touristique vient d’être inauguré au cœur de la ville, cette véritable spécialiste du tourisme revient sur son expérience et les évolutions du secteur en près de 4 décennies d’expérience, dont près de 20 ans passés à la tête de l’Office de Tourisme de Frontignan la Peyrade.

Née le 11 décembre 1960 dans la région bordelaise, plus précisément à Saint-Émilion, d’un père dirigeant d’une société d’électricité et d’une mère comptable, « j’ai grandi à la campagne, entourée de vignes. Ce qui explique sans doute mon attachement profond à la protection de la nature » explique Florence Rugiero qui, après 38 ans d’expérience au service du tourisme et des habitants de Frontignan, va prendre sa retraite.

À la fin de ses études, à 23 ans, elle rencontre son futur mari. « J’ai alors quitté le pays viticole, où j’ai grandi, pour en trouver un autre, où j’ai construit ma vie. » C’est là, à Frontignan la Peyrade, qu’elle se marie, en 1984. Deux garçons naissent de cette union. Ils deviennent pompiers, comme leur père.

En 1986, Florence rejoint l’Office de Tourisme de Frontignan la Peyrade. « À l’époque, on l’appelait un office de tourisme. C’était un tout petit bureau situé sur la place de la Liberté. La ville était connue pour sa dimension populaire, son muscat, ses campings, ses fêtes… les gens venaient plus longtemps. Ils restaient un mois. » Aujourd’hui, les campings sont moins nombreux au profit des gîtes et des chambres d’hôtes. L’offre d’hébergement a changé, les séjours sont devenus plus courts et « les touristes recherchent désormais la diversité et l’authenticité ». Ils viennent toujours pour la mer et les 7 km de plage mais ils sont aussi plus avides d’espaces naturels qui abondent sur le territoire de la commune, situé entre marais salants, étangs, Gardiole et bord de mer. « Aujourd’hui, les gens choisissent Frontignan la Peyrade pour sa dimension humaine et sa nature environnante préservée, les balades et randonnées, le vélo, l’œnotourisme », explique Florence Rugiero.

Autre évolution notable : « Alors que la ville se remplissait de vacanciers seulement en juillet et en août, le tourisme avant et après la saison a connu une croissance énorme », explique-t-elle. « Les marais salants au printemps et en automne sont un véritable joyau ! »

Le volet information/prévention a aussi beaucoup changé. « Ne bougez pas, ne faites rien, on accorde beaucoup plus d’importance à la préservation des sites et les visiteurs sont aussi attentifs à cela. C’est une bonne chose. »

Ses projets d’avenir ? « Devenir touriste à mon tour », plaisante celle qui a débuté comme conseillère en séjour puis, à partir des années 2000, occupé le poste de directrice de l’Office de Tourisme de Frontignan la Peyrade jusqu’à la création, en 2022, de l’Office de Tourisme de l’Archipel de Thau, où elle est nommée directrice du pôle transition et qualité. De toutes ces années à promouvoir le territoire, elle laisse un souvenir impérissable à nombre de ses collègues. Bien au-delà de l’office de tourisme, tout le monde s’accorde : « Florence, outre son expertise et son expérience » – qui ont été très importantes dans la revalorisation de l’offre touristique de Frontignan la Peyrade, aujourd’hui labellisée Qualité tourisme, Pavillon bleu ou encore Resort de tourisme – « est quelqu’un de serein, toujours calme, qui a su garder un état d’esprit bienveillant tout en se révélant un atout dans l’équipe ! »

Une carrière qui n’aurait sans doute pas été la même sans la relation complémentaire que Florence a entretenue pendant 32 ans avec sa collègue, Valérie Munuera, à qui elle tenait absolument à glisser un mot lors de cette entrevue. Et c’est désormais chose faite ! Toute la municipalité tient à remercier Florence pour son dévouement sans faille.

5 questions à Florence Rugiero

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La déclaration d’amour de Di Maria à Paris – .
NEXT 104 médaillés bretons aux JO – .