Deux Millavois au Championnat de France de Parkour – .

Deux Millavois au Championnat de France de Parkour – .
Deux Millavois au Championnat de France de Parkour – .

Ce week-end s’est déroulé le Championnat de France de Parkour au CREPS d’Île de France à
Versailles. Après avoir passé toutes les phases qualificatives durant la saison, deux Millavois étaient présents. Matthis Delpuech en Speedrun élite + 18 ans et Élio Verdonck en Speedrun et Freestyle élite – 18 ans.

Samedi, c’est Elio qui a ouvert le bal en Speedrun, pour ce championnat les concurrents s’élançaient en binôme sur une piste parallèle. Elio partait seul, son adversaire ayant déclaré forfait, il réalise un très bon temps, le 2ème des qualifications mais prend 3 pénalités pour avoir mordu la piste adverse, ce qui ajoute 30 secondes à son temps final et lui ferme la porte de la finale.

Dimanche c’était au tour de Matthis de prendre le départ, il a choisi de laisser un peu filer son adversaire pour ne pas se gêner mutuellement, le chrono ne s’est déclenché qu’au moment où il est passé devant la cellule. Mais il n’a eu besoin que de quelques croisements pour le rattraper. Après un léger contact et une hésitation, Matthis est reparti avec une vigueur renouvelée. Il a pris une très belle 10ème place face aux meilleurs de la discipline.

Une blessure avant le sacre

Vient ensuite le tour d’Elio en Freestyle cette fois, c’est sa discipline de prédilection, un peu amer de la veille il a à cœur de montrer qu’il n’est pas le favori par hasard. En qualifications, il exécute un run engagé, maîtrisé et propre et prend la tête provisoire du classement.

Lors de son run, Élio s’est blessé au poignet lors d’un mouvement de transition, ce qui l’a obligé à revoir complètement son run final, devant abandonner son crochet sur les barres qui lui rapportait le plus de points. Il savait que s’il voulait décrocher le podium, il devait réaliser un run parfait. Ce qu’il a fait avec brio avant d’être sacré Champion de France, à un point du deuxième.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’intérêt national avant tout – .
NEXT Jour et nuit à Brest 2024 : une fête, deux ambiances