Stabilité temporaire, on vous explique pourquoi on l’a aimée – .

Stabilité temporaire, on vous explique pourquoi on l’a aimée – .
Stabilité temporaire, on vous explique pourquoi on l’a aimée – .

Stabilité Temporaire, de Grégoire Aubert, mis en scène par Dominique Fataccioli, a été présenté en fin de résidence au théâtre Optimiste fin mai. Une avant-première qui nous a permis d’apprécier la performance des comédiens Pascale Tronche et de Grégoire Aubert lui-même, dans un exercice des plus périlleux, puisque chacun incarne plusieurs personnages. Et à ce jeu, Pascale Tronche est irrésistible, alternant avec précision les moments cocasses avec ceux parfois tragiques. Au programme de ce thriller psychologique, l’amour et le deuil font se succéder humour et émotions, dans une totale déconstruction temporelle.

Après un début où le spectateur doit trouver ses repères, les cinq personnages (trois incarnés par Grégoire Aubert et deux par l’excellente Pascale Tronche) racontent leur histoire. On entre peu à peu dans leur univers, happé notamment par le talent des deux comédiens qui changent promptement de rôle, lui en portant un simple chapeau, elle en passant des baskets aux escarpins, et inversement tout au long de la soirée.

Stabilité temporaire au théâtre Optimiste, 50 rue Guillaume Puy, jusqu’au dimanche 21 juillet à 15h10 (fermé le mardi).

Tarifs : 20 €, 14 € ou 10 €. Réservations sur le site du Théâtre Optimiste.

Jacques Jarmasson

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un agresseur soupçonné d’avoir tué un adolescent quelques heures plus tôt – .
NEXT Besançon. Le camping de Chalezeule fait peau neuve pour l’été – .