Entendre l’orage – Le Courrier – .

Entendre l’orage – Le Courrier – .
Entendre l’orage – Le Courrier – .

Samedi, on a un peu rouspété au bout du lac, quand les autorités ont annulé les différents événements prévus, principalement liés à la grande fête du football. Il y a eu effectivement des orages, violents même. Mais rien d’apocalyptique. Les reproches d’un excès de précautions se sont toutefois tus quand les images sont arrivées du Valais, du Tessin, du Val d’Aoste. Quatre morts, des centaines de millions de francs de dégâts – 200 pour le seul Valais, estime le canton –, des inondations à Chippis et dans la région d’Aigle, des glissements de terrain et certaines localités coupées du monde…

Ces événements climatiques ne sont pas nouveaux, mais ils se produisent à des intervalles de plus en plus fréquents. Morges vient de connaître une telle séquence. Et, là aussi, les images étaient impressionnantes. La multiplication de ces épisodes extrêmes doit servir d’avertissement. Ces catastrophes se multiplient sous l’effet du réchauffement climatique.

Leur coût est énorme. Il faut le comparer aux investissements nécessaires pour décarboner nos modes de vie. Ces sommes peuvent paraître énormes, mais l’inaction aura un impact financier bien plus important. L’impasse se dessine : dans quelle mesure les assurances pourront-elles couvrir ces pertes ? Dans les zones exposées à des inondations répétées, la couverture des bâtiments publics est devenue problématique.

Si le cours des événements n’est pas inversé, l’impact de ces phénomènes ne fera que s’aggraver. Aussi graves que soient ces inondations et glissements de terrain, l’inertie actuelle, qui semble bloquer les décisions ambitieuses imposées par la crise climatique, aura des effets bien plus catastrophiques. Le principe de précaution appelle à un volontarisme accru en matière de changement de nos modes de production. Ecouter la nature, entendre ses avertissements : le temps est venu de faire des choix fondamentaux. Le temps presse. Bientôt, il sera trop tard, les solutions seront hors de notre portée.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mary Frances Dagenais Lapointe samedi 6 juillet 2024, avis de décès, nécrologie, nécrologie – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné