La station d’épuration de Citeau affiche une nouvelle fois des résultats annuels positifs en matière de biodiversité – .

La station d’épuration de Citeau affiche une nouvelle fois des résultats annuels positifs en matière de biodiversité – .
La station d’épuration de Citeau affiche une nouvelle fois des résultats annuels positifs en matière de biodiversité – .

Comme chaque année depuis la construction du Station d’épuration de Citeau a Belleville En 2011, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) a publié son rapport sur le suivi de la biodiversité du site pour l’année 2023.

Cela s’avère concluant dans la mesure où il rapporte avoir compté 40 espèces d’animaux lors des inventaires de cette année. Un constat que Frédéric Pronchéry, maire de la commune, salue : « Lorsque nous avons créé la station d’épuration, nous voulions montrer qu’elle pouvait faire plus que simplement filtrer l’eau. »

Construit sur un site autrefois très pollué, « l’état de la station d’épuration en termes de biodiversité était initialement de 0 »le maire aime à rappeler, ajoutant que « Nous constatons désormais une évolution positive de nos bilans d’année en année ».

Brown la salamandre à Citeau

Chaque année, de nouveaux projets sont mis en œuvre. Si l’année dernière, le lire a vu naître le lotissement des Hirondelles, le prochain chantier consistera au reboisement de la partie attenante au site. « Nous aimerions voir le retour de la salamandre, emblème de Belleville », ajoute le maire avant de préciser que le retours en espèces doit cependant se faire naturellement, conformément à ce que recommandent les associations.

La cohabitation entre les espèces réintroduites jusqu’à présent se passe très bien, puisque plusieurs nouvelles espèces protégées sont arrivées en 2023, dont la bergeronnette printanière, la Faucon pèlerin ou le canari.

Le lire est un écosystème à elle seule car une partie de l’eau filtrée est bue par les oiseaux et la surface nécessite très peu d’entretien étant donné que les deux poneys se nourrissent des arbustes.

Le maire souligne cet aspect pratique, ajoutant qu’il envisage de suggérer à d’autres sites, y compris privés, de mettre en œuvre ce type de projet. « Nous prévoyons d’écrire et d’organiser des réunions d’information pour montrer qu’il y a un réel avantage à faire cela », il annonce.

L’Hôtel-Dieu labellisé

Le Citeau n’est pas le seul site labellisé LPO à Belleville, puisque l’Hôtel-Dieu sert également de lieu de reproduction pour les faucons : des caméras y ont été installées pour observer les oiseaux, notamment les espèces nocturnes. chauves-souris s’y sont également installés grâce aux arbustes replantés. L’une des prochaines étapes sera d’installer un circuit pédagogique interactif à la station d’épuration pour les écoles et les enseignants.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quelques coups de balai entre amis pour terminer la soirée – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné