Appel à l’unité des travailleurs contre la politique bourgeoise – .

Appel à l’unité des travailleurs contre la politique bourgeoise – .
Appel à l’unité des travailleurs contre la politique bourgeoise – .

Dans un récent communiqué, Lutte Ouvrière a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont soutenu ses candidats lors du premier tour des législatives. Ce soutien massif représente, selon eux, un rejet clair des candidats du Rassemblement national, du camp macroniste, ainsi que de certains représentants de la gauche.

À l’approche du second tour, Lutte Ouvrière reconnaît que les électeurs sont confrontés à un choix difficile entre des politiciens qui sont, pour la plupart, des opposants déclarés ou des hypocrites des travailleurs. Ils soulignent qu’à quelques exceptions près, aucun de ces candidats ne représente véritablement les intérêts de la classe ouvrière.

Dans son communiqué, Lutte Ouvrière affirme catégoriquement qu’il est hors de question pour ses électeurs de soutenir le camp macroniste, qu’ils accusent d’avoir négligé et marginalisé les travailleurs. De même, ils rejettent fermement tout soutien aux candidats du Rassemblement national, qualifiant ce parti d’anti-ouvrier et d’antagoniste envers les travailleurs immigrés, ce qui fragilise selon eux l’ensemble du monde du travail.

Dans une critique sévère des partis en compétition, Lutte Ouvrière les dépeint comme étant fondamentalement alignés sur l’ordre capitaliste et dévoués aux intérêts de la grande bourgeoisie. Ils dénoncent le racisme, la xénophobie et l’oppression des femmes comme éléments constitutifs des idéologies de ces partis concurrents.

Un point central de leur argumentation est la division que ces partis, selon eux, favorisent au sein de la classe ouvrière, en exacerbant les tensions entre les travailleurs en fonction de leurs origines. Lutte Ouvrière appelle à l’unité des travailleurs dans leurs futures luttes contre leurs ennemis communs : le grand patronat et les élites financières.

Face à l’absence de candidats se réclamant des intérêts matériels et politiques de la classe ouvrière, Lutte Ouvrière a décidé de ne pas donner de consignes de vote pour le second tour. Elle affirme que ses électeurs sont libres de choisir de soutenir un candidat de gauche ou de s’abstenir.

En conclusion, Lutte Ouvrière exhorte les travailleurs à réfléchir sérieusement à l’avenir collectif de la classe ouvrière au-delà des résultats électoraux immédiats. Elle souligne la nécessité de renforcer l’unité de la classe ouvrière pour faire face aux défis à venir, quelle que soit la composition du Parlement ou du gouvernement.

Pour eux, la véritable bataille se joue dans la capacité des travailleurs à reconquérir leur pouvoir collectif et à défier l’influence écrasante de la grande bourgeoisie dans les affaires politiques et économiques du pays.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Serbie. À quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match de l’Euro U19 féminin – .
NEXT Pascal Pacaly publie un nouveau livre sur les Verts – .