Coupes budgétaires pour l’entretien des bâtiments scolaires – .

Coupes budgétaires pour l’entretien des bâtiments scolaires – .
Coupes budgétaires pour l’entretien des bâtiments scolaires – .

ÉCOLES. Le Centre de services scolaire des Chênes (CSSDC) a appris que le budget qui lui est alloué pour l’entretien de ses bâtiments, au cours du prochain exercice financier, passera de 22 millions $ à 4 millions $ par rapport à l’exercice en cours.

Cette réduction budgétaire suscite des inquiétudes pour le CSSDC. L’organisme souhaite conserver ses bâtiments en bon état, comme ils le sont actuellement. Cependant, le ministère de l’Éducation a choisi de prioriser la restauration des bâtiments de la province qui représentent un plus grand danger pour la santé et la sécurité des usagers.

« Nous avons un parc immobilier qui est en relativement bon état, rassure le directeur général Lucien Maltais. Nous y investissons beaucoup d’argent depuis plusieurs années. Pour l’an prochain, nous prévoyons 4 millions de dollars, ce qui ne nous convient pas. Le ministère produit un projet de règle budgétaire qui nous projette 4 millions de dollars. Cela suscite des inquiétudes. Nous avons exprimé notre souhait qu’il soit ajusté à la hausse. L’écart actuel est important. Nous allons attendre les paramètres définitifs. Peut-être que les choses se régleront, mais nous ne sommes pas le seul centre de services scolaire dans cette situation. »

« Nous avons un parc immobilier qui nécessite de l’entretien, mais il n’y a pas de situations qui mettent en péril la santé et la sécurité des occupants comparativement à d’autres centres de services scolaires, affirme Simon Lavoie, directeur des ressources matérielles. C’est sûr qu’on peut être pénalisé sachant qu’on n’a pas ces signes de dégradation ici. Lorsqu’il y en a, on les règle rapidement. »

Le CSSDC ne baissera pas les bras si le ministère décide de ne pas augmenter le budget prévu. Lucien Maltais affirme que l’équipe se retroussera les manches pour réaliser les travaux prioritaires et préparer un rapport détaillé pour l’année suivante.

« La bonne nouvelle, c’est qu’on n’a pas d’écoles pour lesquelles la sécurité et l’intégrité du bâtiment sont visées. Pour un an, c’est quelque chose qu’on peut composer ou accepter la situation. Cependant, à moyen et long terme, des investissements gouvernementaux seront nécessaires. Moins on peut faire de travaux en amont, moins on peut être préventif et plus les bâtiments ont tendance à se dégrader. On ne veut pas faire de travaux à la dernière minute et on ne l’a jamais fait », souligne M. Maltais.

Projet retardé

L’importante réduction budgétaire aura un impact sur le projet de rénovation de l’école secondaire Jean-Raimbault. En effet, un vaste projet d’environ 16 millions de dollars est prévu. L’objectif était de profiter de l’ouverture de l’école Bosquet et de la présence de classes modulaires pour réaliser une rénovation majeure de l’établissement de la rue Pelletier.

« Nous avons mis en veilleuse notre appel d’offres auprès des professionnels en attendant les règles budgétaires. Par la suite, nous nous repositionnerons en fonction du budget pour savoir ce que nous ferons. Les options d’étaler les travaux sur plusieurs années ou de les planifier en différentes phases seront évaluées. L’école Jean-Raimbault a plusieurs années et comporte plusieurs composantes vétustes », explique M. Lavoie.

Le directeur des ressources matérielles estime que cette mise à niveau aurait pu être complétée en un an et demi avec un budget approprié, mais que l’incertitude entourant le financement fait que le projet prendra plus de temps à réaliser.

D’ici la rentrée scolaire, le Centre de services scolaire devra continuer de planifier ses prochains travaux d’entretien des bâtiments, mais aussi établir ses besoins d’espace pour les prochaines années. En septembre, il devra déposer formellement des projets d’ajout de classes en prévision du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2025-2035.

__

L’Express vous invite à télécharger son application. Vous pourrez ainsi continuer à lire votre actualité gratuitement, et en temps réel. N’oubliez pas d’activer les notifications !

Apple : https://apps.apple.com/ca/app/lexpress-de-drummondville/id1575799821?l=fr-CA

Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=ca.journalexpress.app&hl=fr

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV En images – Changement de commandement au 1er Régiment de Fusiliers – .
NEXT Lady Amelia Windsor et son petit ami Ollie Lewis repérés à Wimbedon – .