tu as parlé de crise ? – .

Selon les derniers chiffres officiels du SPF Economie, les Belges ont effectué 23 millions de voyages d’au moins une nuit en 2023. Ce chiffre représente une hausse de 2,2% par rapport au record de 2019. Une époque où le Covid n’existait pas, où l’inflation était stable et le pouvoir d’achat se portait mieux. Mais face aux crises successives, un secteur s’en sort mieux que les autres : le tourisme.

Cependant, elle a été la première à s’arrêter et la dernière à reprendre, et le pire était annoncé sur le plan social. Au mieux, la reprise était initialement annoncée en 2025 ou 2026. Sauf ça. Sauf que partir en vacances semble être devenu une priorité absolue pour les ménages belges.

Tendance voyage : « destinations dupe », 10 lieux encore épargnés par le tourisme de masse

En 2024, le budget moyen d’un ménage a été estimé à 2 736 €, soit 25,3 % de plus qu’en 2023 ! Si l’on prend en compte les chiffres de TUI, le voyagiste numéro 1 du pays, le prix par adulte atteint en moyenne 1 494 €, soit 500 € de plus qu’en 2019.

Vengeance de voyage post-covid ou météo pourrie en Belgique, plusieurs facteurs peuvent expliquer cela. Et si la majorité des ménages font des efforts sur d’autres postes de dépenses, on s’offre toujours un luxe durant l’été : s’évader. On ne va évidemment pas blâmer ceux qui partent, ce serait culotté. Mais avez-vous évoqué une crise ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Saint-Junien, un bastion de gauche en ruine
NEXT Le FMI exhorte la France à rétablir immédiatement ses finances publiques – .