les derniers hommages des fidèles et de la nation

les derniers hommages des fidèles et de la nation
les derniers hommages des fidèles et de la nation

Le pasteur Leonard Baruti Kasongo, fondateur de l’église Baruti Tabernacle, a été inhumé dimanche 23 juin à Kinshasa.

Ses obsèques ont eu lieu au stade Tata Raphael devant une foule de fidèles et la famille éplorée du défunt.

Le couple présidentiel a également pris part et a rendu hommage à la mémoire de cette figure emblématique des églises dites de réveil en RDC.

Le pasteur Baruti est décédé le 1er juin à Montréal, Canada, à l’âge de 77 ans, des suites d’une maladie, selon des sources de son église. Il a exercé son ministère pendant près de 50 ans, dont 34 ans en tant que « pasteur du message de fin des temps du prophète William Marrion Branham » en République démocratique du Congo.

Cet homme d’Église avait déjà préparé les fidèles du « Baruti Tabernacle » à sa succession à travers son fils Carlos à la tête de cette église. C’est ce qu’il a indiqué dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux et consultée lundi 3 juin au soir par Radio Okapi.

Devant les fidèles rassemblés dans son temple de Rhigini, le pasteur Leonard Baruti a parlé clairement de succession :

« Une question m’a été posée hier : ‘Si tu meurs, qui prendra la relève ?’ J’ai dit : « Mais j’ai un fils ! Il s’appelle Carlos.

Il a ensuite interrogé l’auditoire : « Qui apprécie sa prédication ? Il (Carlos) prêche très bien (…) Si vous voulez vous mettre en colère, mettez-vous en colère » ; avant de marteler : « Carlos est comme un autre moi ici. Je ne changerai rien ! »

#Canada

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un partenaire historique tourne le dos aux Verts – .
NEXT LOSC / KV Malines (1-1): Preparation continues – .