Les SIG expliqueront la surfacturation

Surfacturation de l’électricité : les SIG s’expliquent ce lundi matin

Abonnez-vous maintenant et profitez de la fonction de lecture audio.

BotTalk

Surfacturation de l’électricité, soupçons de népotisme: ces derniers mois, les Services industriels genevois (SIG) ont été touchés par de nombreuses controverses. Après le lancement de plusieurs audits (internes et externes) et la démission de son directeur général, la puissance publique fera le point ce lundi matin en présence de Robert Cramer, président du conseil d’administration, et d’Alain Zbinden, directeur général par intérim. .

Une surfacturation de l’électricité entre 2008 et 2021 a été dénoncée en février par la Cour des comptes. Alors que de nombreuses alertes avaient été lancées au fil des années, l’autorité publique n’a pas changé son système et a encaissé un trop-perçu de 22 millions de francs, qu’elle remboursera à la population genevoise. Un audit interne ainsi qu’une expertise externe sur les prix (par Swiss Economics) ont depuis été lancés. Le remboursement est un des aspects qui devraient être abordés ce matin.

Le différent dénonciations du népotisme (engagements des gendres, de la belle-fille ou encore de l’ex-femme de l’ex-directeur) font également l’objet d’un audit. Les processus de recrutement sont efficacement contrôlés par la direction. Les résultats seront-ils livrés ce matin ? Réponse à 10h30

Bulletin

« La politique genevoise »

Grands enjeux, élections, votes, vie des partis et débats : avec la newsletter « Genève Politique », retrouvez chaque semaine l’actualité de la vie politique du canton et des communes.

Autres bulletins d’information

Ouvrir une session

Chloé Dethurens est journaliste à la section Genève depuis 2019. Elle écrit à la Tribune de Genève depuis 2007. Plus d’informations

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Angers. Extension de la médiathèque Toussaint : où en est-on ?
NEXT Ils sauvent un jeune homme qui voulait sauter d’une tour du château de Caen.