Le cortège des mariés fait des rodéos en ville puis insulte le maire de Reims

Le cortège des mariés fait des rodéos en ville puis insulte le maire de Reims
Le cortège des mariés fait des rodéos en ville puis insulte le maire de Reims

Trop de mariages sont désormais entachés d’incivilités, au point qu’à Reims, la Ville a instauré il y a deux ans« un graphique » rappelant « les règles essentielles de sécurité, de civilité et de tranquillité publique » à observer par les futurs mariés et leur cortège, avec un système de caution.

En juin 2023, un an après sa mise en œuvre, le maire Arnaud Robinet dressait un bilan positif de la mesure, constatant « une réduction significative des actes d’incivilités manifestes ». Malheureusement, il y a toujours des récalcitrants, et cela se confirme avec l’un des mariages célébrés ce samedi 22 juin à la mairie de Reims.

Ils ont allumé tous les feux rouges sur les quads, les motos, les très grosses voitures

Le maire de Reims Arnaud Robinet

Le cortège a été remarqué pour la première fois par un “conduite dangereuse”dans le secteur de l’avenue Jean-Jaurès et de la mairie, précise le maire L’union : « rouler à contresens, déraper au milieu de la route »“Ils ont grillé tous les feux rouges sur des quads, des motos, de très grosses voitures.” Ils ont également bloqué la circulation, a indiqué un témoin.

Arnaud Robinet était présent à l’arrivée du cortège devant la mairie. Certains invités se sont montrés provocateurs en laissant entendre qu’ils allaient “apportez des drapeaux algériens”. Le maire est intervenu, ce qui lui a valu une insulte très basse, offensant sa mère. Des insultes sexuelles ont également été proférées contre un agent communautaire.

Contre les rodéos, la vidéosurveillance

De tels faits considérés comme des « outrages » par le Code Pénal peut donner lieu à une plainte, tandis que les conducteurs impliqués dans le « cortège de rodéo » risquent d’être verbalisés grâce à la vidéosurveillance (c’est aussi une politique de la Ville de Reims pour empêcher les invités d’un mariage de conduire au hasard).

Quant aux nouveaux époux, Arnaud Robinet annonçait déjà ce samedi sur sa page Facebook que la Ville allait sévir : ils « verront leur caution retenue »ou deux chèques de 500 et 200 euros.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné