Le restaurant Happy’s de Wavre revit et connaît déjà le succès

Le restaurant Happy’s de Wavre revit et connaît déjà le succès
Le restaurant Happy’s de Wavre revit et connaît déjà le succès

Il est méconnaissable ! Un peu plus d’un an après sa fermeture pour cause de faillite, Happy’s Restaurant a rouvert ses portes. Le nom est resté mais c’est la seule chose que l’on reconnaîtra de l’ancien établissement. Nouvelle direction, nouvelle cuisine et cadre renouvelé signent la renaissance de ce lieu populaire, dont la faillite n’est pas passée inaperçue fin février 2023.

Aux commandes de ce pimpant navire, Marie Michiels, une des filles d’Albert Michiels, le patriarche fondateur des brasseries RN (Restauration Nouvelle). Ce groupe familial, bien connu dans l’hôtellerie, existe depuis 40 ans. Il exploitera le restaurant, Thierry Baudry restant propriétaire des lieux.

« Nous avons signé il y a six mois mais depuis un mois, je suis ici tous les jours sans m’arrêter, explique Lasnoise Marie Michiels en affichant un large sourire. Ce projet est vraiment mon bébé. J’ai dû faire un choix et mettre de côté, pour le moment, mes activités professionnelles pour les Brasseries RN. Je continue de superviser notre service traiteur pour mariages et événements, ainsi que les restaurants RN de Waterloo et Prince d’Orange, à Uccle. explique cette bourreau de travail, mère de trois enfants.

Sous sa houlette, aidée de sa sœur Pamela et de sa mère Marianne, le décor a complètement changé : à l’étage, les hauts plafonds ornés de globes colorés ont laissé place à un espace lumineux sous un faux plafond, abaissé de 4 mètres, et travaillé dans le à l’ancienne, dans le style des années 30. Tellement Chic! Au rez-de-chaussée, l’ambiance est encore plus cocooning. Lumières douces pour les sièges autour d’un bar surmonté de trois luminaires majestueux. Des petits salons sont ajoutés pour en faire un lieu idéal en soirée. Marie Michiels, qui avoue être un peu fêtarde, aimerait également y organiser des soirées en fin de semaine, les jeudis, vendredis et samedis. Les intervenants sont déjà suspendus.

Des instants à partager

Au menu, le nouveau Happy’s propose une cuisine française traditionnelle. « Nous avons surtout pensé le repas comme un moment que l’on partage. Nous proposons donc des entrées dont certaines se prêtent bien au partage comme la planche italienne, ou la planche à pain, les tempuras de crevettes, ou encore les goujonnettes de poulet fermier… En plat, en plus des plats classiques, de belles pièces de viande avec os de 350 à 500 g sont également disponibles à partager. Les prix sont raisonnables et correspondent à ceux d’une bonne brasserie. Aucun coup de feu en vue. Le plat du jour est au prix de 18 €.

Une équipe d’une vingtaine de personnes travaille dans cette salle pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes et 80 en terrasse.

« Nous avons ouvert lundi sans trop de publicité, sans inauguration, parce que je préfère y aller doucement, le temps que tout se mette en place, mais je suis vraiment ravi. Nous avons déjà des gens, précise le patron. Les gens viennent de Wavre, de la zone Nord au sud évidemment, mais aussi de bien plus loin. De Grez-Doiceau, Rixensart, Genval… On sent qu’il y a eu de l’attente. Et nous sommes ravis de voir les clients rouler des yeux lorsqu’ils redécouvrent les lieux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’usine Audi en Belgique sur la sellette – .
NEXT Voici les dates à éviter absolument lorsque vous prenez la route, selon Bison futé – .