L’ancien candidat Amadou Bâ publie un article intitulé « Nouvelle responsabilité »

L’ancien candidat Amadou Bâ publie un article intitulé « Nouvelle responsabilité »
L’ancien candidat Amadou Bâ publie un article intitulé « Nouvelle responsabilité »

NOUVELLE RESPONSABILITÉ
Par Amadou BA Ancien candidat à l’élection présidentielle
Sénégalais,
Sénégalais,
Mes chers compatriotes,
Terre d’ouverture, de tolérance et de liberté, le Sénégal a marqué tous ses événements de l’histoire d’une empreinte indélébile de progrès. Toutes les crises que nous avons traversées ont révélé la grande capacité de notre pays à surmonter les défis, à transformer les obstacles en opportunités pour le maintenir sur sa trajectoire de paix et de solidarité. Chaque étape de notre histoire politique et sociale a renforcé en chacun de nous la volonté commune de maintenir le Sénégal comme une république authentique et un modèle de démocratie.

La dernière élection présidentielle est une preuve supplémentaire de cette capacité politique de notre peuple à veiller sur les équilibres et à tracer des lignes rouges, dont les institutions de la république restent les garantes de leur inviolabilité.

À la lumière des événements douloureux de mars 2021 et juin 2023, mais également informés des enseignements de la dernière élection présidentielle, notre nouvelle responsabilité est de déclarer l’obsolescence de la violence dans le règlement des conflits politiques. Aussi pouvons-nous convenir que, désormais, la consultation et le dialogue doivent être considérés comme les premiers principes et règles d’une gestion prospective des conflits.

Notre profonde conviction est qu’il faut désormais regarder résolument vers l’avenir dans la perspective de s’attribuer une Nouvelle Responsabilité. Nous y sommes même condamnés, si nous ne voulons laisser aucune chance aux démons de la division et de la violence de nous confronter à de nouveaux dangers, alors que nous disposons de réelles opportunités pour réaliser notre émergence politique et économique.

Ainsi, notre Nouvelle Responsabilité est de faire de l’espace politique un lieu apaisé, un cadre de confrontation des idées, de définition de stratégies, de projets et de programmes dans le seul but de construire une société équilibrée. Une société capable d’offrir à chaque citoyen les moyens de vivre heureux, en participant activement à la vie de la communauté.

Notre nouvelle responsabilité est d’incarner une opposition démocratique et républicaine. Une opposition soutenue tant dans sa conduite que dans son action par une éthique politique soucieuse avant tout de la vie de chaque Sénégalais.

La Constitution de notre pays stipule clairement que les ressources naturelles appartiennent au peuple. Face à cette prescription impérative, notre responsabilité est de tout faire pour que ce qui est aujourd’hui perçu comme un idéal de bien commun passe d’un principe à une réalité dans la vie de chaque citoyen.

Pour y parvenir, le Sénégal doit offrir l’exemple d’un service public de qualité dans lequel la sécurité alimentaire, la santé, l’éducation, l’eau et l’électricité, l’emploi, le logement et le cadre de vie, la sécurité, la mobilité, la culture, la communication, l’environnement ne sont plus un luxe. , mais des normes minimales soutenues par les droits inaliénables de chaque citoyen.

Le Sénégal a tous les atouts pour relever un tel défi par la culture entrepreneuriale de sa jeunesse, par le dynamisme et l’engagement de ses femmes, par l’intelligence et l’expertise de ses fils au sein et dans la diaspora, par la robustesse de son architecture institutionnelle et par sa crédibilité sur la scène internationale.

L’égalité de tous les citoyens devant la loi, le respect des libertés, notamment la liberté d’expression, la liberté d’organisation et la liberté de manifestation dans le cadre de la légalité républicaine, la défense de l’intégrité physique et morale de tous et de chacun constituent, entre autres, les conditions d’une une paix sociale durable dans un État de droit.

Notre nouvelle Responsabilité nous impose de consentir davantage de sacrifices, pour que notre histoire nationale, ponctuée de moments de gloire mémorables, ne soit pas un simple étendard, un luxe ornemental, mais le souffle permanent de notre nation debout.

Nous devons le faire en héritiers de l’audace créatrice des héros de notre histoire nationale qui se sont dressés contre les barbaries de l’esclavage et du colonialisme, en descendants d’authentiques autorités spirituelles, porteurs de la résistance culturelle qui est digne de nous aujourd’hui. aujourd’hui, universellement reconnus, comme dépositaires du génie. Sans oublier, loin de là, les notoriétés intellectuelles qui ont marqué l’excellence de nos universités.

Notre conviction que nous devons et pouvons porter le lourd poids de cette nouvelle responsabilité sur nos épaules réside dans le fait que nous la ressentons avec bonheur et enthousiasme. Si nous avons la confiance de réussir c’est parce que nous le sommes, dans le travail quotidien qui mobilise nos énergies et savons que nous pouvons compter sur le génie de notre peuple, sur sa participation effective à sa réalisation. Car c’est du peuple que la politique tire sa raison d’être, sa force et sa puissance.

C’est pourquoi le peuple sénégalais est l’horizon absolu de notre conviction, la raison de cette nouvelle responsabilité que nous portons lourdement mais fièrement et le fondement indestructible de nos espoirs.

Nous savons que le peuple constitue la principale richesse de la Nation. Il en est la chair et le sang. C’est son souffle vital et son énergie créatrice. Nous rendons grâce à ce peuple sénégalais souverain, source unique de toute légitimité.

C’est sur la base de cet idéal républicain et démocratique, porté par une responsabilité nouvelle, que nous défendons la République, ses principes et ses valeurs. Sa vocation à assurer l’égalité des citoyens a notre plein soutien de la même manière que nous tenons fermement à sa dimension régulatrice qui offre à chaque citoyen les opportunités de sortir du cercle vicieux du besoin.
Nous défendons la démocratie, ses principes et ses valeurs. Dans le respect des institutions. La démocratie est le régime d’une saine concurrence, mettant en avant des idées et des projets dont l’unique arbitre est le peuple souverain.

Nous défendons la paix, la stabilité et la sécurité des citoyens et du pays. Ce sont les bases mêmes du développement et du bien-être des populations qui ne sont pas l’apanage exclusif de l’État mais impliquent chacun d’entre nous.

Nous défendons la panafricanité, comprise comme un héritage de nos prédécesseurs et un projet affirmatif d’une Afrique qui se construit pas à pas et s’impose comme une puissance au cœur des décisions qui façonnent le monde.

Notre nouvelle responsabilité, à laquelle j’en appelle à toutes les bonnes volontés, est de conjuguer l’avenir avec le présent en multipliant les espaces de concertation, de discussions, de débats d’idées, de projets et d’action, où se tisse une nouvelle trajectoire, une nouvelle dynamique, une nouvelle façon de faire de la politique.

C’est à ce combat pour asseoir et mener cette nouvelle responsabilité que nous invitons tous nos compatriotes d’ici et de la diaspora, tous nos amis et tous les cadres de notre pays.

Je m’y engage, sans aucune concession possible, et je m’y engage également envers vous, sachant que je peux compter sur vous tous pour mener ce combat.

Ensemble, dans les semaines à venir, nous bâtirons un nouveau cadre qui apportera résolument une nouvelle orientation et une nouvelle dynamique politique.

Vive la République !
Vive le Sénégal !

Complétez la lecture avec ces articles :

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ces commerces et lieux culturels proches de Dieppe souhaitent proposer du divertissement – ​​.
NEXT Lewis Hamilton se prépare à l’avenir sans Bono avant de rejoindre Ferrari en 2025. – .