nouveautés de Jayda G et Claudia Bouvette

Dans Fresh Sounds Canada, Billboard Canada vous présente un tour d’horizon des chansons incontournables de la semaine d’artistes en plein essor et sur le point d’exploser.

Jayda G, Si seulement nous le savions


Le producteur électronique et DJ Jayda G a un nouveau long métrage documentaire, Carbone bleu, sur HBO Max. C’est le terme donné à trois écosystèmes côtiers menacés dotés d’une capacité unique à atténuer les effets du changement climatique. Sa nouvelle chanson du film présente des sons du monde entier – non seulement dans les influences, y compris les paroles anglaises et espagnoles interprétées par Lisa Kainde Diaz du duo franco-cubain Ibeyi – mais aussi dans la texture élémentaire de la chanson, qui échantillonne enregistrements sur le terrain des endroits où Carbone bleu a été tourné notamment au Sénégal, au Vietnam, en France, en Floride, au Brésil et en Colombie. C’est un véritable voyage entre musique, science et nature. -Richard Trapunski

Claudia Bouvette, Rappelle-moi

Expresso de Sabrina Carpenter est peut-être la chanson préférée de l’été, mais Rappelle-moi de Claudia Bouvette a tous les atouts d’un ver d’oreille de saison, avec une ligne de basse rebondissante, un refrain accrocheur et une pointe de nostalgie, parfait pour les beaux jours. La chanson – sur le fait d’être déçu, seulement pour que vos appels restent sans retour – oscille entre des couplets épurés et des refrains amplifiés, et exige pratiquement d’être explosé dans la voiture avec les vitres baissées. Depuis la sortie du ludique Club Paradis en 2022, Bouvette s’est produite dans les grands festivals québécois comme Osheaga et FEQ, mais Rappelle-moi pourrait être son moment de croisement au Canada anglais. -Rosie Long Decter

KROY, EAU SALÉE

Le Montréalais KROY vient de révéler EAU SALÉE avant la sortie de son prochain album MILICE le 16 août. Avec cette chanson électro-pop, l’artiste multidisciplinaire Camille Poliquin (également moitié de Milk & Bone) explore de nouveaux territoires aux sons accrocheurs où se rencontrent vulnérabilité et intensité émotionnelle. Que ses quelque 4,5 millions d’auditeurs Spotify se rassurent : KROY conserve son côté obscur qui a fait sa renommée internationale (Rolling Stone, Nylon, FADER, etc.)

KROY se produira également au Festival international de jazz de Montréal le 4 juillet, en première partie d’Apashe, et se prépare pour sa tournée en tête d’affiche cet automne. -Amélie Revert

Cardinal Celeigh, Te montrer comment m’aimer

Le troisième album du très apprécié auteur-compositeur-interprète soul/folk d’Edmonton, Des possibilités illimitéesest maintenant disponible et Montre-toi comment m’aimer est un moment fort. Celeigh Cardinal, qui a remporté le prix Juno 2020 de l’artiste autochtone de l’année, approfondit ses paroles, notant que le morceau « estsur le fait de traverser des moments difficiles dans une relation et de se permettre d’être honnête sur qui vous êtes et sur ce dont vous avez besoin. » Il y a une ambiance optimiste et positive, renforcée par la voix claire et affirmée de Cardinal, un mélange de guitares et de claviers et de chœurs masculins employés avec imagination. Elle a coproduit le morceau et l’album avec James Bunton (Donovan Woods, Vivek Shraya, David Myles), et c’est brillant et convivial. Cardinal s’est récemment produite au Sommet international de la musique autochtone à Toronto et sera dans sa ville natale pour un spectacle de sortie d’album au Théâtre Varscona le 21 juin, suivi d’un concert le 23 juin au King Eddy Summer Festival. Les dates du festival incluent le Calgary Folk Festival à la fin juillet -Kerry Doole.

Mon doux saignement, C’est fou

My Sweet Bleeder est de retour avec C’est fou, un titre annonçant un quatrième album attendu cet automne. Le musicien Émerik St-Cyr Labbé propose ainsi un délicat morceau d’indie-rock teinté de soul, où sa voix ne cesse de captiver pendant deux minutes courtes mais réconfortantes. « Une passe difficile, c’est dur / Bon sang / Un passage obligé mais chaque jour en cache un meilleur » avec Mon Doux Saigneur, il y a de l’espoir.

L’auteur-compositeur-interprète, anciennement des Francouvertes et en nomination à l’ADISQ et au prix de la chanson SOCAN, sera notamment ce soir (21 juin) à Toronto au Théâtre Spadina, puis le 8 juillet à Québec pour le FEQ. – Amélie Revert .

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV PHOTOS – Le FC Metz remporte son premier match amical face à la Jeunesse Esch – .
NEXT Le lien entre les habitants et la base aérienne célébré sur l’ancien Alphajet – .