La riche famille indienne Hinduja condamnée à la prison par la justice genevoise – rts.ch

La riche famille indienne Hinduja condamnée à la prison par la justice genevoise – rts.ch
La riche famille indienne Hinduja condamnée à la prison par la justice genevoise – rts.ch

Le tribunal correctionnel de Genève a prononcé vendredi des peines de 4 ans et demi et 4 ans de prison contre des membres de la riche famille indienne Hinduja pour usure professionnelle, sans toutefois constater de trafic d’êtres humains. Les avocats de la défense ont annoncé qu’ils feraient appel.

Le patriarche Hinduja, âgé de 79 ans, et son épouse âgée de 75 ans ont été condamnés à quatre ans et demi de prison. Leur belle-fille de 50 ans et leur fils de 56 ans ont été condamnés à quatre ans de prison. Aucun d’entre eux n’a assisté à l’audience de détermination de la peine.

Les avocats de la défense ont annoncé dans un communiqué qu’ils faisaient appel, déclarant : « La famille a pleinement confiance dans le processus judiciaire et reste convaincue que la vérité prévaudra ».

Le tribunal a estimé que les employées de maison indiennes qui travaillaient pour la famille Hinduja dans la maison qu’elles possédaient à Cologny n’étaient pas contraintes de venir travailler en Suisse. Ils savaient à quoi s’attendre lorsqu’ils se rendaient sur les rives du lac Léman.

D’un autre côté, ils recevaient des salaires dérisoires, même en tenant compte du fait qu’ils étaient nourris et logés. Leur liberté de mouvement était réduite. Leurs passeports étaient détenus par les Hinduja. Ils dormaient dans une pièce au sous-sol de la maison, sans lumière du jour et qui ne pouvait être aérée qu’en ouvrant la porte.

Disproportion salariale « extrême »

Pour les juges, la famille Hinduja a clairement abusé de la situation de faiblesse de ces employés indiens, dont certains étaient analphabètes. Leur salaire en roupie indienne était payé en Inde. Cela représentait en moyenne 325 francs par mois. En ajoutant les avantages en nature, il oscillait entre 1000 et 1400 francs.

Par rapport aux usages en Suisse, cette disproportion de salaire est « extrême », constate le tribunal. Ces derniers ont calculé qu’en exploitant ainsi leur personnel de maison indien à leur service à Cologny, les Hindujas avaient pu s’enrichir de 2,5 millions de francs sur une période allant de juin 2009 à avril 2018.

>> Détails de Fabiano Citroni sur le forum :

La riche famille indienne Hinduja condamnée à la prison par la justice genevoise (vidéo) / Forum / 4 min. / hier à 19h00

Le tribunal a souligné à plusieurs reprises que les Hinduja avaient obtenu la nationalité suisse. En tant que citoyens suisses, ils ont agi en pleine connaissance de cause. De plus, ils étaient entourés de conseillers connaissant la réglementation. Ils ne pouvaient pas se cacher derrière les pratiques indiennes. “Leur faute est très lourde.”

Les juges ont également condamné les Hindujas au paiement d’une dette compensatoire de 850 000 francs. Une somme qui devrait permettre d’indemniser les salariés lésés et qui s’ajoute à l’accord que les prévenus ont conclu lors du procès avec les plaignants dans le but de réparer les torts qu’ils ont subis.

>> Sur le sujet, lire : Au procès Hinduja à Genève, des milliardaires parviennent à un accord financier avec leurs anciens salariés

agences/juma

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Belgian Cats – La Belgique s’impose face à l’Espagne et poursuit sa préparation sans faille – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné