l’échange virulent avec le candidat LFI S Raphaël Arnault

l’échange virulent avec le candidat LFI S Raphaël Arnault
l’échange virulent avec le candidat LFI S Raphaël Arnault

De vives discussions ont été échangées entre le Premier ministre Gabriel Attal venu soutenir le candidat Ensemble dans la première circonscription du Vaucluse et Raphaël Arnault, candidat controversé de gauche, lorsqu’ils se sont croisés pendant la campagne des législatives, dans la rue à Avignon, ce vendredi juin. 21.

En visite à Avignon ce vendredi 21 juin, le Premier ministre Gabriel Attal a rencontré Raphaël Arnault, candidat controversé de la gauche dans le Vaucluse. Sa candidature est contestée par Olivier Faure, patron des socialistes et maire d’Avignon. Se revendiquant antifasciste, il s’est attiré de vives critiques pour avoir été le porte-parole de la jeune garde à Lyon, mouvement qualifié de violent.

Lors de leur entretien, Raphaël Arnault a fait part à Gabriel Attal de son sentiment d’abandon par le gouvernement face à «violences d’extrême droite“citant plusieurs exemples.”Pour moi, le gouvernement a abandonné le maire de Saint-Brévin, lorsque sa maison a été incendiée par des militants d’extrême droite. Il n’y a eu aucune communication sur l’assassinat de Federico Martín Aramburú, un joueur international de rugby assassiné par des membres d’extrême droite.




durée de la vidéo : 00h01mn16s

Échange entre Gabriel Attal et Raphaël Arnault, ce vendredi 21 juin, à Avignon.


©Thomas Imbert

A cela, le Premier ministre a souligné l’engagement du candidat de gauche en faveur de la Jeune Garde. “Quand on voit ce que la Jeune Garde, le mouvement dont vous faites partie, est capable de faire en termes de violence, de menace envers nos citoyens, nous n’avons aucune leçon à donner dans la lutte contre l’islamisme.», raconte Gabriel Attal à Raphaël Arnault, propos filmés par la foule et les journalistes alentours.

Raphaël Arnault tente de se défendre en répondant : «La Jeune Garde n’est certainement pas violente. Nous luttons contre l’extrême droite.

Le Premier ministre ne semble pas laisser de place à la discussion et au débat et continue. “La lutte contre l’extrémisme est incarnée par des femmes et des hommes qui incarnent les valeurs de la République. Certainement pas par vous qui nourrissez l’extrême droite par vos propos violents.

Alors que Raphaël Arnault appelle Gabriel Attal à donner ses instructions de vote pour le Nouveau Front Populaire en cas de second tour perdant, le Premier ministre répond : «Je ne vous laisserai pas une once de terrain et je viendrai combattre ici précisément dans cette circonscription.»

Le Premier ministre a également lancé le candidat sur son engagement en faveur de la Palestine et sur le fait qu’il ne qualifie pas le Hamas d’organisation terroriste. « Les commentaires honteux que vous avez tenus sur Twitter le 7 octobre vous n’aviez pas un mot pour les morts du Hamas. Vous n’êtes pas capable de dire que c’est une organisation terroriste.

C’est une organisation que nous ne soutenons pas. Nous combattons également le régime des mollahs“, a répondu le candidat de gauche.

Sur TikTok, Raphaël Arnault s’est exprimé sur l’échange virulent avec ses abonnés. “Gabriel Attal n’a pas su quoi répondre, sinon en étant agressif, systématiquement, en essayant de me couper la parole, en m’attaquant sur une position de solidarité envers la Palestine.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Des changements majeurs à venir à la Bibliothèque Armand-Frappier – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné