En solidarité avec Gaza, les Marocains réitèrent leur appel au boycott d’Israël et de ses partisans

En solidarité avec Gaza, les Marocains réitèrent leur appel au boycott d’Israël et de ses partisans
En solidarité avec Gaza, les Marocains réitèrent leur appel au boycott d’Israël et de ses partisans

AA / Rabat / Khalid Mejdoub

Des milliers de Marocains ont participé à des manifestations dans plusieurs villes après la prière du vendredi, en solidarité avec la bande de Gaza, appelant au boycott commercial d’Israël et des pays occidentaux qui le soutiennent.

Selon le correspondant d’Anadolu, les rassemblements ont été organisés à l’appel de l’Association marocaine de soutien aux causes de la Oumma (organisation non gouvernementale) sous le slogan : « La conquête de Dieu et la victoire sont proches. “

Parmi les villes qui ont été le théâtre de ces manifestations figurent Tinghir, Midelt, Tinejdad, Beni Mellal, Casablanca (nord), Taza, Guercif (est) et Berkane (nord-est).

Les manifestants brandissaient des banderoles soutenant la résistance et la ténacité du peuple palestinien, scandant des slogans tels que : « Boycott pour la liberté de la Palestine » et « Boycott pour le bien de la cause », appelant également au boycott commercial d’Israël et des pays occidentaux qui soutenez-les pour mettre fin à la guerre contre Gaza.

En colère, les manifestants ont également scandé : « Arrêtez la normalisation, arrêtez les massacres » et « Nous sommes loyaux envers la Palestine et la normalisation est une trahison ».

En décembre dernier, le Maroc et Israël ont renoué des relations diplomatiques gelées depuis 2000, une approche rejetée par les forces populaires et politiques du Royaume.

De nombreuses villes marocaines, dont Rabat, connaissent des manifestations quasi quotidiennes de solidarité avec le peuple palestinien pour exiger la fin des raids israéliens sur Gaza, la fin du siège et l’acheminement de l’aide.

Depuis le 7 octobre, Israël mène une guerre dévastatrice contre Gaza avec le soutien absolu des États-Unis, causant près de 123 000 morts et blessés palestiniens et plaçant Tel-Aviv dans un isolement international qui a conduit à des procédures devant la Cour internationale. de la justice.

Israël poursuit sa guerre malgré deux résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU visant à arrêter immédiatement ses opérations et malgré les ordres de la Cour internationale de Justice de mettre fin à l’invasion de Rafah, de prendre des mesures pour prévenir les actes de caractère « génocidaire » et d’améliorer la situation humanitaire à Gaza.

*Traduit de l’arabe par Hajer Cherni

Seule une partie des dépêches, que l’Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de radiodiffusion interne (HAS), est diffusée sur le site Internet d’AA, sous forme de résumé. Merci de nous contacter pour vous abonner.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Le Maroc, nouvelle terre d’accueil pour les startups africaines
NEXT Où chiner les bonnes affaires dans la région de Saint-Brieuc, Loudéac et Lamballe en juillet ? – .