une femme de 20 ans condamnée

une femme de 20 ans condamnée
une femme de 20 ans condamnée

Par

Marantine Mauguin

Publié le

21 juin 2024 à 11h45

Voir mon actualité
Suivre L’Orne Hebdo

Cette phrase provoqua un long silence dans la salle. Jeudi 20 avril, alors que deux personnes devaient être jugées devant le tribunal correctionnel d’Alençon pour des faits de proxénétismeles avocats des victimes ont demandé un huis clos pour respecter la vie privée de leurs clients.

Proxénétisme aggravé

UN femme de 20 ans a été poursuivi pour avoir aidé, assisté et protégé la prostitution de plusieurs jeunes femmes, dont deux mineures âgées de 15 à 18 ans, entre le 1est Juillet 2022 et 30 mai 2023 à Alençon. L’affaire a été révélée par la police d’Alençon après plusieurs mois d’enquête.

Et homme de 41 ansabsent au moment de l’audience, était accusé d’avoir prêté son appartement durant cette même période.

Dans cette affaire, deux associations, Agir contre la prostitution enfantine et Equipes d’action contre le proxénétisme, se sont constituées parties civiles.

Au terme d’une longue audience de quatre heures, le parquet, représenté par Amandine Bogaert, a requis deux ans de prison, dont un an de prison ferme, pour la jeune femme et un an de prison ferme pour l’homme tandis que les avocats de la défense plaidaient pour l’acquittement.

Vidéos : actuellement sur -

Immédiatement emmené en prison

Après une heure de délibéré, le tribunal détendu l’homme accusé d’avoir prêté son appartement et condamné la femme de 20 ans à un an et demi de prison avec mandat de dépôtsuivi de dix-huit mois de prison avec sursis.

A l’annonce de cette condamnation, la jeune femme restait sous le choc tandis que les policiers l’escortaient jusqu’au centre pénitentiaire de Caen-Ifs pour sa première nuit en prison.

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon -.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Marrakech : La brigade anti-drogue saisit 19 kg de shira et arrête deux personnes
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné