vers un match à trois en Chinonais ? – .

vers un match à trois en Chinonais ? – .
vers un match à trois en Chinonais ? – .

On prend la même chose et on recommence. Les candidats aux élections législatives dans la quatrième circonscription étaient déjà candidats en 2022. Si cette année-là, le scénario du premier tour était lisible, cette fois-ci, toute prédiction devient hasardeuse. Aurons-nous un vote conforme aux élections européennes ou la mobilisation des électeurs débouchera-t-elle sur des résultats plus traditionnels ?

Si l’on prend les dernières élections européennes comme mesure standard, Jean-François Bellanger, candidat du Rassemblement national, est quasiment favori au premier tour dans la quatrième circonscription.

Être député sortant, un malus pour Fabienne Colboc ?

Mais il reste encore à confirmer la dynamique. Un Bellanger n’est pas un Bardella, les élections législatives ne sont pas les européennes. Eliminée (en grande partie) dès le premier tour il y a deux ans, la gendarmerie à la retraite – qui connaît ses 4e candidature chinoise depuis 2021 et toutes perdues – devra briser le plafond de verre pour devenir le premier candidat d’extrême droite qualifié pour le second tour. Le retrait du candidat investi par Reconquête ! en sa faveur lui favorise la tâche.

Députée Renaissance de la circonscription depuis 2017, Fabienne Colboc compte bien franchir le cap des trois ans. En 2022, elle parvient à faire ce que ses deux prédécesseurs n’avaient pas réussi depuis 2012 : être réélue. Si l’on parle souvent de prime pour ceux qui partent, on pourrait cette fois presque parler de malus après le vote de sanction européen. Pour accéder au second tour, elle devra mobiliser l’électorat macroniste, visiblement absent lors des élections européennes. Comme elle a pu le faire lors du scrutin précédent (près de 30 % des voix au premier tour, mais on sortait de la présidentielle). Elle n’a pas perdu de temps, elle sillonne depuis des jours les marchés de la circonscription pour défendre son bilan et celui de la majorité.

Retour (répétition) de l’ancien député Laurent Baumel

En face, un candidat que les électeurs connaissent bien : Laurent Baumel. Elu en 2012, éliminé dès le premier tour en 2017, il a raté de peu sa rentrée en 2022 en étant battu de 400 voix par son concurrent macroniste. Défait une quatrième fois, on le pensait exclu de la scène politique, il revient sur le devant de la scène grâce à la dissolution. Un retour sous la bannière du Nouveau Front Populaire. Une gauche unie (1), condition sine qua non à sa candidature, qui lui assure d’obtenir beaucoup de voix au premier tour et lui donne, sur le papier, sa qualification pour le second tour.

C’est donc un match à trois qui se dessine en Chinonais. Trois prétendants qui pourraient tous se qualifier pour le second tour. Même si une triangulaire est peu probable – il faut réunir 12,5 % des inscrits pour se qualifier, soit environ 11 500 voix –, elle n’est pas impossible. Surtout avec des sondages qui annoncent une participation en hausse par rapport aux dernières élections (un électeur sur deux a évité les urnes aux législatives de 2022 et aux dernières élections européennes).

Malgré le chaos dans sa famille politique et ses récents scores médiocres (6,92% aux élections européennes) et son propre résultat de 2022 (9,55%), Sophie Lagrée, adjointe au maire des Républicains de Chinon, espère se présenter au second tour. Mais c’est plutôt un rôle d’entre-tours qui l’attend, notamment en cas d’élection triangulaire où ses électeurs pourraient être des faiseurs de rois.

(1) As in 2022, Kevin Gardeau is a candidate for Lutte Ouvrière (LO).

Résultats des élections précédentes

> Premier tour des élections législatives 2022 : Fabienne Colboc (Renaissance): 29.99%; Laurent Baumel (Nupes): 29.55%; Jean-François Bellanger (RN): 19.85%; Sophie Lagrée (LR) 9.55%; Caroline Deforge (Various ecologists): 4.06%; Olivier de La Ferté (Reconquest!): 4.19%; Jacques Masset (Animalist Party): 1.09%; Kevin Gardeau (LO): 1.25%; Nesrine Ben Lahcen (Union of French Muslim Democrats) 0.34% and Francis Chambers (Miscellaneous unclassifiable): 0.14%

> Européennes 2024 : Infirmière autorisée : 29,85 % ; LFI : 8,36% ; PCF : 2,83% ; Écologistes : 5,2% ; PS : 15,14% (total NFP : 31,53%) ; Renaissance 16,1 % ; LR : 6,92 % ; Reconquête! 5,08% (source citronde.fr)

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV pétanque brings people together – .
NEXT Le programme du pape au Luxembourg et en Belgique dévoilé – .