La famille de la victime de la tempête de La Chaux-de-Fonds porte plainte

La famille de la victime de la tempête de La Chaux-de-Fonds porte plainte
La famille de la victime de la tempête de La Chaux-de-Fonds porte plainte

Après onze mois d’enquête, la justice vient de rendre son expertise. Selon le rapport, la grue est tombée à cause du vent et non à cause d’une erreur humaine.

En avril 2024 : Une tornade a frappé La Chaux-de-Fonds l’été dernier, selon MétéoSuisse

La justice exclut l’erreur humaine

« Cela fait quelques semaines que le rapport m’est parvenu. Elle conclut pour l’instant que la grue ne souffrait d’aucun défaut, qu’elle était conforme aux normes ordinaires, mais que ces dernières prévoient des intempéries moins importantes que celles survenues”, a déclaré Pierre Aubert, procureur général à la RTS.

“La vitesse et la force du vent étaient telles que nous n’avions pas envisagé que cela pouvait arriver et qu’il faudrait organiser les chantiers en fonction de cette force”, détaille le rapport d’expertise. MétéoSuisse a signalé en avril qu’il s’agissait d’un événement hybride, mêlant des rafales descendantes et une probable tornade. Une rafale a été mesurée à 217 km/h aux Eplatures.

Peu après l’événement : En images, les dégâts après la tempête à La Chaux-de-Fonds

Questions à clarifier

Avocat de la famille, David Erard estime que des questions demeurent. « Quand on voit une grue qui est installée, on se dit que peu importe la météo, il faut qu’elle tienne. A titre de comparaison, il y avait une grue non loin, près de Migros, qui tenait. Alors pourquoi l’un tient-il et l’autre pas ? On nous dira que la vitesse du vent n’est pas comparable aux deux endroits, mais en tout cas, cela mérite vérification », a-t-il déclaré.

La famille a jusqu’à fin juin pour réagir aux conclusions de l’expertise judiciaire. Elle envisage de demander un deuxième avis privé.

#Suisse

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Maroc : la sécheresse aggrave le chômage en milieu rural
NEXT L’hôpital de Nevers condamné à indemniser la famille d’une patiente décédée après une hystérectomie – .